Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 07:06

La préoccupation essentielle de B. Hamon dans ses tractations internes au P(s) (qu’il doit rassembler autant qu’il le pourra) et avec EELV - Libération du 20/2 ‘Hamon et Jadot entament leur tambouille électorale’ - est la distribution et la répartition des sièges aux législatives. Rien de réjouissant pour les électeurs dont l’intérêt est le programme et rien d’autre, un programme que n’a pas encore arrêté le redoutable frondeur à moins de 2 mois de l’élection présidentielles.

Exergue

*

*

Source : http://www.reveilcommuniste.fr/2017/02/melenchon-le-vote-necessaire-hamon-le-vote-inutile.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_twitter&utm_campaign=_ob_sharebar

 *

Mélenchon, le vote nécessaire, Hamon, le vote inutile – par Réveil communiste

 *

Hamon et le PS, comme en 2012 avec Hollande, ressortent le chiffon de la peur du FN et l’argument usé du vote utile.

Benoit Hamon en visite au Portugal vient de terminer sa comédie autour du rassemblement de la gauche, qui se résumait, comme l’avouent ses amis journalistes des journaux Libération et le Monde, à faire porter à Jean Luc Mélenchon le mauvais rôle du diviseur de la gauche.
Ce rassemblement, Le PS divisé dont Hamon est l’équilibriste candidat, n’en a jamais voulu. Le porte parole de Hamon, Pascal Cherki l’avait d’ailleurs avoué : il s’agissait de tendre un piège à Mélenchon, lui faire porter le rôle du diviseur à l’égo démesuré, et ainsi de « lui siphonner ses voix » pour l’empêcher d’accéder au second tour. (Source Canard Enchaîné).

Jean Luc Mélenchon, malgré ce traquenard qui lui était tendu, a adressé une lettre publique à Benoit Hamon pour l’inviter à une rencontre avec des points importants à éclaircir pour garantir la réussite d’un rassemblement éventuel. Benoit Hamon se retrouve pris à son propre piège. Il est prisonnier des tendances de son parti dont il souhaite devenir le premier secrétaire, et il doit composer avec tous les élus et dirigeants qui soutiennent la politique de Hollande dont la loi El Kohmri, et qui combattent Jean Luc Mélenchon et les orientations du programme l’avenir en commun.

Dès sa victoire à la primaire socialiste, Benoit Hamon avait dévoilé ses réelles intentions sur BFM auprès de J.J.Bourdin : « je dois d’abord rassembler toute ma famille socialiste… » et … « il y aura un bulletin de vote Hamon quoi qu’il arrive… ».

Bref, toujours les même méthodes au PS : arrogance et combines ! Toute la gauche devrait se mettre au garde à vous derrière le PS et son candidat, et pour contraindre les plus récalcitrants , le PS à court d’argument, réutilise la peur d’une victoire du FN et donc le vote utile autour de son nombril de parti vieillissant.

Benoit Hamon vient de tomber le masque en déclarant lors d’une visite au Portugal : « Je ne courrai pas après Jean-Luc Mélenchon, je ne cours après personne, je n’oblige personne »…« Oui maintenant je le dis, je suis le mieux placé pour faire gagner la gauche ».

Il ne répond à aucune question mise en débat par Jean Luc Mélenchon. Et pour cause : son seul soucis est de sauver son parti en donnant des gages à l’aile libérale sans qui il ne peut être majoritaire demain ,et empêcher que la France insoumise devienne le premier mouvement politique à gauche et que son candidat accède au second tour.

Mais ces arguments de peur de la victoire du FN et du nécessaire vote utile ne marcheront plus. La droite et l’extrême droite sortent renforcés après cinq années de reniements du gouvernement socialiste dont cette loi de destruction sociale El Kohmri, et cette proposition nauséabonde de déchéance de la nationalité ...

On ne peut donc prétendre être un rempart contre la droite et L’extrême droite quand on a fait sauter toutes les digues pendant les cinq années ou le PS a exercé le pouvoir. On ne peut utiliser l’argument « je suis le mieux placé pour faire gagner la gauche » alors que le PS est en en chute libre en raison de ces trahisons et reniements pendant 5 ans. Il faut regarder la réalité en face. En 2012, François Hollande réalisait 28.67% au premier tour de l’élection présidentielle. A ce jour Benoit Hamon est crédité de 14% des intentions de vote, en chute de 4% depuis son élection à la primaire socialiste. Je reprends les sondages puisque c’est Benoit Hamon et ses sponsors médiatiques qui les utilisent pour justifier qu’il serait le mieux placé.

Benoit Hamon est le candidat du PS. Les citoyens ne sont pas prêts d’amnistier ce parti, quel que soit le discours tenu. On ne leur refera pas le discours très à gauche de Hollande au Bourget en 2012 puis cinq années de politique libérale et antisociale qu’illustre la loi El Kohmri.

Le vote pour le PS est donc devenu aujourd’hui un vote inutile.

Toutes les combines, les tractations d’appareils en cours, les médias ni pourront rien !
Le programme et le candidat qui peuvent aujourd’hui créer une dynamique de rassemblement pour accéder au second tour sont le programme l’avenir en commun et le vote Jean Luc Mélenchon.

Les citoyens l’ont déjà compris : Le mouvement la France insoumise est la première force politique avec plus de 250 000 participants ; le programme l’avenir en commun est le premier livre politique vendu avec plus de 200 000 exemplaires ; La chaine Youtube de Jean Luc Mélenchon est la première chaine en Europe avec plus de 215 000 abonnés ; Les meetings de la France insoumise sont ceux, et de très loin, qui accueillent le plus grand nombre de participants…

A toutes celles et tous ceux qui aspirent a ce que l’on tourne la page de ce vieux monde et de ces vieilles pratiques, de saisir cette chance historique de voir nos espoirs se concrétiser d’une société et d’un monde meilleur, plus juste, plus humain plus respectueux de la planète.

Note de GQ Mais si Mélenchon veut accéder au second tour il doit maintenant s'adresser en priorité à la classe ouvrière, aux classes populaires, y compris à ceux qui ont basculés dans le vote FN.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche