Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 05:42

Les premières assises écosocialistes pour la mer se sont tenues à Toulon.

Ces Assises pour la mer s’adressent sans nul doute à un public plus large que celui des militants d’un parti politique.

La mer c’est à la fois ce que nous en avons fait, ce que nous pourrions en faire. C’est un lieu de vie, celui aussi de notre vie, tout autant qu’un lieu de communications. C’est encore une perspective pleine de promesses pour l’humanité.

Vous sont proposées des interventions de qualité et enrichissantes que vous pouvez visionner en cliquant sur le lien suivant :

http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/assises-ecosocialistes-pour-la-mer/

***

Au programme :

  • Après une courte introduction de Corinne MOREL-DARLEUX, conseillère régionale Rhône-Alpes, secrétaire nationale du Parti de Gauche à l'Ecosocialisme, une première table ronde réunissait sur le thème : La mer, nouvel horizon humain, scientifique et technique
  • Isabelle AUTISSIER, présidente du WWF-France
  • Elise BALLET, océanographe
  • Eric COQUEREL, secrétaire national du Parti de Gauche
  • Hervé LE DEIT, chimiste, spécialiste des biotechnologies marines
  • Nicolas MAYER, animateur de la commission Mer du Parti de Gauche
  • Suivait une intervention de Younous OMARJEE, député européen (Alliance des Outre-Mers, GUE-NGL)
  • Puis, une 2ième table ronde dont le sujet était : Transport maritime et relance portuaire, avec :
  • Fabien MILIN, syndicaliste Solidaires douanes
  • Frédéric ALPOZZO, secrétaire-général de la CGT Marins SNCM
  • Daniel TOURLAN, syndicaliste CGT- fret SNCF
  • Marie BATOUX, animatrice de la commission Transports du Parti de Gauche
  • Nicolas MAYER, animateur de la commission Mer du Parti de Gauche
  • Jean-Luc MELENCHON, député européen (GUE-NGL), coprésident du Parti de Gauche, assurait la conclusion.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Il Rève 03/02/2014 06:18

"Homme libre toujours tu chériras la mer". C'est avec évidence que Charles aurait participé à ces assises. Et pourtant ses options politiques n'allaient pas dans le sens de la démocratie. Contradiction. Exubérance. Marginalisation. Rien de tout cela. Simplement la reconnaissance de la richesse de ce lieu indispensable, nécessaire et inconnu. Oui inconnu. Pourtant la mer demeure notre première terre. C'est un fait politique majeur que cette organisation des assises de la mer. C'est pour cette raison qu'il en sera très peu question dans les médias.

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche