Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 06:39

 

Commentaire à la suite d’une émission vue sur Arte samedi soir dernier vers 20h.

 

Parfois, l’histoire va à reculons.

  • C’est aujourd’hui. Là. En ce moment. A Jérusalem, des juifs, plus qu’orthodoxes, relèguent les femmes au fond du bus. Si elles n’obtempèrent pas, elles sont battues.

Cela a commencé dans le bus de la ligne n°40. A ce jour plus de 80 bus fonctionnent de la sorte. Le mouvement s’étend. Rien ne semble pouvoir (ou vouloir) arrêter le mouvement.

Les jours de shabbat, toujours ces juifs plus qu’orthodoxes harcèlent les commerçants jusqu’à fermeture des boutiques, que ces dernières soient tenues par des juifs ou des laïcs car même ceux qui ne sont pas juifs doivent observer  la pratique religieuse juive.

A l’entrée des rues d’accès au « quartier orthodoxe » (en d’autres temps on aurait parlé de ghetto) des affiches préconisent vivement aux femmes la tenue décente : pas de pantalon, port obligatoire de la jupe longue, et la suite, sinon !

Dans ces mêmes quartiers il n’y a pas de librairies (interdites) sinon religieuses, pas de cinémas, pas de bistrots,…

  • C’était en 1955, en Alabama,  une noire américaine du nom de Rosa Parks (il y en a eu d’autres avant elle) s’assoit dans un bus à une place réservée aux blancs. Progressivement, aux Usa, la ségrégation, non sans mal, va  régresser.

 

Quand ? Mais quand tout cela finira-t-il ? Quand cesseront-ils ces juifs, ces chrétiens, ces musulmans de vouloir imposer aux autres, qui s’en foutent comme de leur première chemise, « leur » loi. Quand ?

L’intégrisme, le fondamentalisme, peu importe qui il est, est fascisme, totalitarisme.

 

Et si on envoyait à Jérusalem la troupe comme cela se pratique pour l’Afghanistan ? Un juif ultra orthodoxe là vaut bien un taliban là-bas. Qu’en pensez-vous ? Allez ! C’est une plaisanterie.

Repost 0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 06:54

Il faut vous dire que je ne suis pas prêt de l’oublier ce foutu débat sur le TCE. Comme je ne suis pas prêt d’oublier comment ils sont passés, tous ou presque, les uns actifs les autres complices, outre la volonté populaire. Pas de quoi s’étonner après ça de la désaffection citoyenne pour les urnes à l’occasion des élections régionales. Et ce n’est pas question de perte des valeurs comme l’a dit le Président de la République dans son dernier discours mais par trop plein car les valeurs mortes elles ne sont pas où il les situe mais bien dans la classe politique toujours en mal d’un coup tordu.

Mais ce n’est pas pour cela que je vous cause. C’est pour cette messe au Parlement européen comme c’est dit dans le titre. Et la laïcité, naturellement. Souvenez-vous ! Il en avait question de l’Europe chrétienne ou pas. Et la Sainte Eglise, pas si sainte que ça, avait participé à l’élaboration du TCE. Pourquoi ? Je ne comprends toujours pas. Et je ne veux pas comprendre.

Voilà !

Je vous livre ci-dessous 2 textes tirés du blog du PG national. Vous en ferez et en penserez ce que vous voudrez. Moi, je peux vous dire que ça me retourne les sangs.

Il ne faut jamais laisser filer une laine sinon elle détricote l’habit que vous portez et vous vous retrouvez à poil. Jamais.    

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon
Député européen GUE-NGL
Vice-président de la « Plateforme du Parlement européen pour la laïcité »

Le Parlement Européen doit représenter tous les citoyens européens à égalité. En tant que député européen je déplore donc que des offices religieux soient célébrés en son sein comme nous l'avons constaté le 3 mars dernier. Ce jour là tous les députés européens ont reçu une invitation à une « Sainte Messe Catholique » se déroulant dans l'enceinte du Parlement chaque mercredi dans une « salle de méditation » où trône un crucifix ! La laïcité, garante de la liberté de conscience de tous les citoyens est ainsi bafouée au su et au vu de tous.
J'ai donc pris l'initiative, avec les membres du bureau de la « Plateforme du parlement européen pour la laïcité en politique », dont je suis vice-président, de rédiger une lettre ouverte à l'attention du président Buzek (lettre ci-jointe). Il doit clarifier d'urgence sa responsabilité face à pareille mise en cause de la séparation du politique et du religieux. Pour garantir l'égalité des citoyens, les religions n'ont pas leur place dans les travaux du Parlement, ni dans son enceinte.
Ci-dessous, la lettre de la Plateforme du Parlement européen pour la laïcité adressée au Président du Parlement européen.

-------------

Bruxelles le 5 mars 2010
Monsieur le Président,

Le Parlement Européen est une institution européenne et à ce titre représente tous les citoyens européens quelle que soit leur religion, conviction ou philosophie. Or, nous avons pu constater ce mercredi 3 Mars 2010 que la "salle de méditation" du Parlement européen était utilisée chaque mercredi afin d'y célébrer une "Sainte Messe Catholique". La présence d'un crucifix sur le mur de la salle contredit le caractère "neutre" de ce lieu.

-Depuis quand des locaux du Parlement européens sont-ils mis à disposition de religions pour y célébrer leurs offices? Le bureau du Parlement européen autorise-t-il ces célébrations religieuses?
-Le Parlement européen finance-t-il les documents traduits en plusieurs langues qui sont mis à disposition lors de ces cérémonies?
-Comment la présidence compte-t-elle garantir la laïcité dans le fonctionnement du Parlement et dans l'usage de locaux dans l'enceinte du Parlement ?

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sincères salutations,
La Plateforme du Parlement européen pour la Laïcité en politique
Sophie in 't Veld
Présidente
Jean-Luc Mélenchon Franziska Brantner Joanna Senyszyn Jean-Marie Cavada
Vice-Présidents

Repost 0

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche