Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 05:39

Vient l’heure de la photo. Et naturellement celui de la place sur la photo. Parce qu’il faut être sur la photo. Si tu n’es pas sur la photo….

D’habitude la photo, ça vient à toi. D’habitude !

T’as pas été choisi(e). Le journalise t’as pas remarqué(e). Qu’à cela ne tienne ! Tu joues du coude, tu te faufiles, s’il le faut tu bouscules un peu…et t’es sur la photo.

Pour figurer sur la photo, tu ne choisis pas la périphérie. Le centre te convient. Si tu peux, tu fais même un pas en avant. Non seulement, tu es au centre, devant, mais également en avant.

Le journaliste ne dit rien. D’ailleurs, il n’a rien à dire. Il vient faire la photo. C’est son métier de faire des photos. Des photos pour son journal. Celle qui illustrera l’article.

Demain, on te verra…..sur la photo.

La photo ne parle pas. Ne dit rien. Souvent ça vaut mieux. L’essentiel est d’être sur la photo. Le Parti sera fier de toi.

Ah ! Etre sur la photo.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nuria 10/06/2013 10:03

Vive Narcisse! on peut dire aussi nous on y était ! la preuve !

Il Rève 10/06/2013 07:18

Etre sur la photo. Perspective narcissique.
Car l'homme est ainsi fait qu'il doit être montré.
Les veuls, les grands, les timides, les héroïques
Se pressent au bon endroit pour y bien figurer.

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche