Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 18:56

publié sur le site PG11

L’argument qui veut que les élections locales n’ont rien à voir avec la politique nationale a fait long feu. C’est à cette vérité que sont arrivés dernièrement les militants carcassonnais du PCF qui se sont prononcés à une écrasante majorité, voisinant les 80%, pour participer aux élections municipales sous la bannière Front de gauche.

Après Narbonne, Carcassonne, nul doute que dans d’autres villes audoises ce choix indispensable et impératif sera fait dans l’intérêt des populations.

Les conseils municipaux solférinien ne sont pas crédibles. Leur incapacité à résister aux politiques nationales austéritaires est liée à leur allégeance aux idées libérales et au gouvernement qu’ils soutiennent sans faille ; ce qui les conduit à faire semblant de déplorer ici des conditions dont ils sont responsables ailleurs (surtout lorsqu’il y a des députés-maires).

Majoritaires depuis trop longtemps, on leur doit d’avoir fait du département de l’Aude un des plus pauvres de France.

Il faut donc les dégager, permettre au peuple de reprendre la main pour établir un modèle de progrès en rupture avec le système capitaliste. Ce projet de société est basé sur la solidarité, l'égalité, la justice et sur l'écosocialisme qui prend en compte les besoins humains et les limites de la planète.

C’est pour cette raison qu’aux composantes du Front de gauche doivent venir se joindre d’autres forces telles qu’EE-LV, des élus et des militants du PS qui ne se reconnaissent plus dans la politique conduite par leur parti, et d'autres s'ils le veulent. Cela permettra de rebattre les cartes et de recomposer la géographie politique du département qui en a bien besoin, d’offrir une autre perspective que celle de la misère et de l’austérité que ne cessent de servir libéraux et consort.

Ayant sorti, dans les villes, les maires solfériniens et laissé ceux de l’UMP au grenier, ceux-ci ne pourront se prévaloir de leur position de 1ier magistrat pour briguer plus tard la députation. Ainsi sera plus aisément entamé, là aussi, le remodelage du paysage politique national qui ne peut être éternellement cette alternance PS-UMP qui laisse sans choix et sans avenir et à laquelle le peuple est contraint.

Dans la foulée, les barons ayant perdu dans les villes leur position et leur capacité de nuisance clientéliste, des municipalités villageoises basculeront naturellement.

Toujours par ricochet, les élections européennes qui vont succéder aux municipales peuvent être de plus grande espérance pour le Front de gauche et ses alliés.

Ces élections municipales, on le voit, sont de plus grande conséquence qu’il y parait. Elles peuvent être le début d’une autre ère politique à tous les niveaux : local, départemental, national, voire européen.

Il s’agit donc, en s’attaquant à la base communale, de détruire les fondations et de décomposer le Parti solférinien et son alter égo : l’UMP, responsables des politiques austéritaires Sarkollande.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

regnault 14/11/2013 20:34

l"évolution des choses est si imprévisible,tout a été prévu a tellement de cours termes que le moindre souffle de vent peut dérégler la machine peut etre que l'opportunité est là!
mais si on ne se tient pas debout ,on ne le saura jamais

Il Rève 20/06/2013 10:30

Comme on voudrait y croire au lendemain qui chante, au temps prochain des cerises. Comme on voudrait y croire. Mais en politique il n'est pas opportun, parfois, de parler au future, de parier sur le future. Tant le contre temps de gauche de Villeneuve sur Lot est preignant et écarte tout optimisme électoraliste futur.

Il Rève 20/06/2013 10:30

Comme on voudrait y croire au lendemain qui chante, au temps prochain des cerises. Comme on voudrait y croire. Mais en politique il n'est pas opportun, parfois, de parler au future, de parier sur le future. Tant le contre temps de gauche de Villeneuve sur Lot est preignant et écarte tout optimisme électoraliste futur.

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche