Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 06:41

 

La gauche a toujours pâti de l’abstention. L’abstention a toujours été profitable à la droite.

 

Ce sont les couches populaires, celles qui ont le plus besoin de la présence de la gauche à la direction des affaires, qui se détournent des urnes.

La droite, elle, s’est toujours mobilisée sans état d’âme. Elle sait où est son intérêt. Elle sait qu’elle doit défendre ses positions de pouvoir afin de conserver ses avantages et de peaufiner le monde qui lui sied.

Faire en sorte que le taux d’abstention soit le plus bas possible c’est collectivement se donner les moyens et les outils pour gagner les luttes à venir.

Ne pas aller voter, c’est se condamner à subir une politique que nous dénoncerons certes plus tard, mais contre laquelle nous nous serons amputés des leviers dont nous aurions pu disposer.

 

Le peuple de gauche sud américain s’est levé sur un sous-continent difficile tant les dangers sont grands. Il s’est levé. Tout lui est alors possible ou presque, car gagner par les urnes, si c’est une nécessité, ne signifie pas que la lutte cesse, seulement qu’elle commence.

 

Dimanche, au soir du premier tour, il faut que le taux d’abstention soit réduit à sa plus simple expression. Il faut que les votes se portent le plus massivement possible sur la liste À Gauche maintenant. Il faut que nous nous donnions les moyens de nous présenter en position de force dans tout ce que nous aurons à faire.  

Au soir du second tour, il faut que la Gauche ait gagné.

 

Le changement passe par les urnes.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche