Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 03:59

 

Répéter les choses pour qu’elles finissent par pénétrer les esprits.

 

Avoir des outils en commun

 

Il est des outils nécessaires, qui servent peu dans l’année, dont on use individuellement de manière discontinue et que n’utilisent pas en même temps les viticulteurs. Ainsi : broyeur à sarments, gyrobroyeur, mangouste, ….

Chaque viticulteur essaye, autant qu’il en a la possibilité, d’en devenir propriétaire. Se faisant, il met à mal l’équilibre financier de l’exploitation par une charge qui pourrait être partagée et qui, ne l’étant pas, le rend vulnérable.

La « crise » dernière, dont il faut être naïf pour croire que c’est la dernière « crise », aurait dû conduire à la réflexion. Mais non ! Chacun continue dans ce système individualiste, cependant suicidaire.

 

Pour avoir parlé alentours de cette nécessité d’acheter du matériel en commun, la réponse a été celle-ci : « Il y en a qui ne font pas attention au matériel qui n’est pas à eux ».

Qu’à cela ne tienne ! Faisons comme les entreprises de location de matériel.  Tout rentrera vite dans l’ordre. Achetons en commun et louons-nous ce matériel aux conditions des entreprises de location (frais de dégradations payés par ceux ont dégradé), il n’y a pas de meilleure éducation.

 

Acheter le matériel individuel ensemble

 

Un exemple. Chaque année des viticulteurs font le choix d’investir, les uns dans un tracteur, les autres dans un appareil à sulfater, ... . Pour ce faire, ils se présentent individuellement devant les concessionnaires.

Imaginons un instant que ces mêmes viticulteurs se concertent sur le choix d’un matériel. Ils peuvent alors présenter une commande groupée et faire baisser les prix davantage qu’ils peuvent prétendre le faire s’ils s’en vont seuls à l’abattoir.

La démarche vaut aussi pour d’autres achats : piquets, produits, gazole,…..

 

 

Il faut bien comprendre que la part de dépense dont on a pris la peine de se dispenser donne de l’oxygène et permet un meilleur équilibre financier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche