Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 13:55

A porter des œillères, ce qui la fiche mal pour ceux dont c’est le métier que d’être des observateurs attentifs, on comprend qu’ils n’aient pu remarquer que le Front de Gauche a conduit une campagne épicée, avec un projet, toutes choses dans lequel de nombreux citoyens enthousiastes se sont largement retrouvés. 11,7% pour être précis, davantage si Hollande n’avait pas décidé de savonner la planche à « la » gauche.

 

C’est vrai que les journalistes, portant des œillères dont l’utilité est d’obliger à regarder seulement dans une même direction, ne pouvaient qualifier que ce qu’ils voyaient. Insipide, brouillonne, creuse, la campagne de l’UMP et celle du PS.

 

Cependant l’un et l’autre des 2 candidats de ces 2 formations politiques, en difficulté, sont venus puiser dans l’escarcelle du Front de Gauche et ainsi valider les propositions du projet d’icelui. L’un : un taux d’imposition, l’autre : le différentiel d’impôt lorsqu’on est imposé à l’étranger, et ainsi, tour à tour, la BCE qui devrait prêter directement aux états, la finance qui devrait être mise au pas, la croissance qui devrait faire son apparition,….  

Dommage que la campagne du 1ier tour n’ait pas duré davantage, ils auraient fini par adopter le projet du Front de Gauche.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Il Rève 30/04/2012 19:01

Si la tiédeur de la campagne du 2 me tour l'emporte sur les envolées de la campagne du 1er c'est parcequ'ils ne sont plus que 2. Et qu'à 2 on fait tout de même moins de tourbillons dans l'eau qu'à
10. Mais c'est aussi parceque quelque chose de curieux se passe en ce moment. On ne peut pas dire que le meetng du candidat président retransmis dans quelques autres grandes villes soit un
évènement anodin. Bien au contraire. Mais les informations ont franchement minimisé ce moment. On ne peut pas dire que la voix brouillée du candidat arrivé en tête au 1er tour soit un phénomène
mineur, surtout lorsqu'il déclame ::"je la veux cette victoire, je la veux". Quand on sait ce dont est capable le 1er on a tout de suite envie de se prononcer pour le 2nd. Et quand on entend le
second on se demande bien à qui appartiendra la victoire. Si le temps de la campagne est si serein aujourd'hui c'est aussi parce que tout le monde, y compris certains citoyens du peuple, attend le
1er Mai, d'abord (et l'on fera les comptes) ensuite le débat du 2 Mai (et l'on fera le point. . . sachant que le coup de poing est proscrit dans un système démocratique "stable").

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche