Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 17:27

Les élections présidentielles passées voici que ressurgissent les appels à faire front. Faire front au travers d’un cartel de partis dont les électeurs, à cette heure, ne veulent plus.

Les électeurs ne veulent plus d’un cartel de partis à la raison qu’ils en ont vécu, à la faveur d’autres élections, les chicaneries ruineuses qui n’avaient d’autre objet que de satisfaire l’intérêt partisan, pas du tout le leur. A cette raison aussi qu’ils ont fait l’expérience satisfaisante du large rassemblement qu’est le mouvement la France insoumise.

A ceux qui auraient tendance à l’oublier et qui, pour cela, seraient toutes esgourdes ouvertes aux chants des sirènes les invitant à courir l’aventure d’une coalition de partis, il faut rappeler ce qu’est la France insoumise, ce qu’elle a décidé et sur lequel il n’est nullement question de revenir, à moins de vouloir la saborder.

La France insoumise est un mouvement ouvert dans lequel on trouve des citoyens non-encartés, d’autres issus du PG, du PCF, d’Ensemble, d’EELV, de la Gauche socialiste, du POI, mais également des syndicalistes et des associatifs.

Faut-il sacrifier cette démarche de large rassemblement pour une autre inévitablement étriquée et dont on a rappelé les errements et l’inefficacité ?

Faut-il signifier, à ceux qui ne se reconnaissent pas dans un parti, qu’ils ne sont plus d’aucune utilité et les dégoûter définitivement de la politique à l’instant même où ils y remettent les pieds ?

Faut-il renvoyer chez eux ceux qui, tout en continuant à appartenir à un parti, ont rejoint la France insoumise comprenant justement que le temps des cartels est révolu ?

Faut-il discuter d’un autre programme comme si nous n’en avions pas un, hors partisan, longuement élaboré, connu des citoyens pour avoir été au cœur de la campagne des présidentielles ?

Faut-il revenir sur ce qui a été décidé de longue date, que la France insoumise aura ses candidats sur tout le territoire et qu’ils auront souscrit à la charte qui est un code de bonne conduite ?

Faut-il chambouler tout cela pour satisfaire des appétits partisans pas très reluisants ?

Il est appelé, à l’occasion des législatives, au niveau de circonscriptions, à la rencontre au motif louable de faire barrage au FN, à Macron.

Qu’on ne s’y trompe pas. Ce qui n’est pas dit de la part de ceux qui appellent, cependant cousu de fil blanc, c’est que la rencontre n’a d’autre objet que de gagner localement l’investiture qui n’a pu être obtenue au niveau national du fait de discussions qui n’aboutissent pas. Rencontre de dupes qui trouvera sa vérité à l’instant de choisir le candidat.

Une chose encore. Chaque groupe d’appui, dans sa circonscription, conciliant, peut faire sa petite tambouille sans se préoccuper de défaire le paysage politique organisé au niveau national. C’est là encore un sujet à réfléchir.

Revenons sur l’argument de faire barrage à… Assez amusant, à vrai dire car : qui n’a pas envie de faire barrage ? Mieux, de gagner ? Qui ? Et si on veut faire barrage à… le plus simple n’est-il pas de poursuivre avec la France insoumise sur la lancée des présidentielles.

Ceux qui ont voulu venir, des partis, discuter du contenu et de la stratégie l’ont fait. Ceux qui finalement ont préféré accompagner le mouvement la France insoumise qu’ils continuent à le faire. Mais pas de rencontres conduisant à un cartel de partis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche