Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 16:25

Au soir du 1er tour, les présidentielles étaient derrière nous qui avons voté pour la France insoumise. Importaient désormais les législatives, ce fameux 3ème tour politique qui fait que le président de la République a une majorité ou pas pour gouverner, peut agir ou pas.

Insoumis, j’ai souhaité la qualification de notre candidat, J-L Mélenchon. Il s’en est fallu de peu que celle-ci advint si ne s’était pas abattu sur lui, sur nous, tout autant la presse aux ordres que la caste protéiforme dès lors qu’il est apparu que nous tenions la corde, passions F. Fillon et avions en ligne de mire le duo de tête dont il était couru que seul E. Macron émergerait car M. Le Pen - le FN - a pour fonction de servir de repoussoir et de permettre aux pouvoirs établis de se maintenir.

Il faut dire, qu’en haut lieu, on ne nous aime pas. A la raison qu’on nous craint car nous sommes une force d’attraction et non de répulsion. A la raison également qu’on peut se défaire du FN par l’artifice du Front républicain mais non point de nous à ce même motif.

Il eut mieux valu que nous arrivions dans les deux premiers, sachant toutefois que nous aurions perdu face à  E. Macron car ce dernier, comme il le fait, aurait rassemblé tous ceux, et ils sont nombreux, pour qui il n’y a pas d’autre alternative. Nous aurions perdu certes mais, de cette position, en montrant que les citoyens pensent qu’il y a une alternative, un autre choix. Cependant notre situation, à quelques encablures -19,6% des voix ce n’est pas une paille - reste tout de même crédible tant dans l’esprit de ceux qui nous redoutent que de ceux qui nous rejoignent.

Nous avons perdu, nous ne sommes pas dans les deux premiers. Nous aurions perdu au second tour. Nous avons perdu en demeurant en place prometteuse. De cela, je ne regrette rien. Mieux, je m’en réjouis. Car, si nous avions gagné les présidentielles, nous n’aurions peut-être (certainement) pas eu une majorité parlementaire pour œuvrer sur nos propositions. Nous nous serions abimés contre les coalisés qui vont de F. Fillon au PS (hormis peut-être la frange hamoniste) en passant par le FN à qui nous taillons des croupières. Ce qui me conduit à dire, pronostiquant autant que faire se peut, que c’est de l’échec quasiment programmé d’E. Macron que nous allons rebondir, peut-être plus tôt qu’on l’imagine car ça va être chaud et que n’est pas exclu un 4ème tour social. Rebondir toujours plus haut, pour mieux asseoir la France insoumise et prendre le pouvoir avec une majorité au Parlement. Alors ! nous pourrons engager notre politique alternative avec succès.

Aussi, il ne nous faut pas regarder en arrière avec amertume, mais devant avec confiance. Nous avons le vent en poupe. Nous prenons place - c’est certain - dans la recomposition du paysage politique qui ne va pas sans décomposition ailleurs. Qu’importe à cet instant la bataille d’apparence perdue si la défaite propose la victoire législative prochaine si nous restons unis sur le programme de la France insoumise, si nous continuons le même mouvement.

Alors, je ne saurais trop inviter à lire sur le blog le billet précédent, fortement argumenté, de R. Jennar qui écrit : « L’empêcher (E. Macron) d’obtenir cette majorité doit donc être, dès à présent, l’objectif prioritaire de celles et de ceux qui veulent, pour tout le peuple de France, des « jours heureux ». C’est possible. Si les 7 millions de voix obtenues sur le nom de Jean-Luc Mélenchon et sur le projet « L’Avenir en commun » ne se dispersent pas et se transforment en autant de sièges à l’Assemblée nationale. Le boulevard évoqué plus haut profitera de la même manière à La France Insoumise. Si elle reste rassemblée. Ces 7 millions peuvent même devenir neuf ou dix, si s’opère autour de ce projet authentiquement alternatif un rassemblement non pas d’appareils discrédités, mais de femmes et d’hommes pour qui résister, c’est beaucoup plus que faire barrage. C’est construire ».

Comme je ne saurais trop inviter

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche