Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 09:15

Allons voter !

N’allons pas à la pêche. Allons voter ‘blanc’ au 2ème tour des présidentielles. Que les ‘blancs’ nous expriment davantage que l’abstention.

Qu’on nous compte. Qu’ils nous comptent. Que nous comptions par défaut dans cette élection. Que nous existions. Qu’ils sachent que nous sommes là et qu’ils connaissent que nous sommes nombreux.

Faisons du vote ‘blanc’ un vote d’expression.

Revendiquons le vote ‘blanc’.

Exergue

 **

 **

Source : https://www.legrandsoir.info/a-veaute.html

*

Refaire du De Gaulle (« Les Français sont des veaux ») ou du Serge July qui engueula dans Libération les électeurs ayant voté non au référendum de 2005 sur l’Europe ?

Non ! Ayons l’esprit sportif : dimanche 23 avril 2017, on a été virés hors des cordes et il ne reste que deux pugilistes sur le ring. Du bas, laissons-les se battre. Que le meilleur gagne (si l’on peut de parler de « meilleur »).

D’aucuns voudront se joindre à Alain Madelin, Manuel Valls, Myriam El Khomri, Jean-Pierre Raffarin, Daniel Cohn-Bendit, Bernard Arnault, Vincent Bolloré, Philippe Douste-Blazy, Jean-Yves Le Drian, à quelques banquiers et à la moitié du PS pour encourager Macron en lançant depuis les gradins des canettes de bière et des pétards fumigènes sur la fausse blonde après avoir pris des paris avec les bookmakers du MEDEF, du CAC40 et de la banque Rothschild.

Pour ma part, je vais sombrer dans un état d’indifférence politico-comateuse, sans bonheur ni douleur, qui me rend libre de ne pas choisir entre la peste brune et ceux qui l’ont fabriquée pour nous ligoter.

Ils m’ont fait voter Chirac en 2002 contre le borgne, je ne voterai pas en 2017 pour Macron contre la fille.

Et pourquoi pas (je les vois venir) en 2022 contre la nièce ?

Théophraste R. (néo-pratiquant des loisirs halieutiques dominicaux en eau douce, loin des requins et des morues).

PS. Merci à ceux qui ont mis le feu (alors qu’on leur répète depuis des années de ne pas jouer dans le foin avec des allumettes) de bien vouloir ne pas me reprocher l’embrasement de la grange et mes réticences à toucher des seaux d’eau en leur compagnie.

Pas un merci à ceux qui ont voté pour Hamon, privant Jean-Luc Mélenchon des quelques points qui auraient permis de changer ce pays et de lui épargner ce qu’il va vivre.

Bravo à Hamon qui est passé en un clin d’oeil d’un discours « de gauche » au ralliement au candidat de « mon adversaire la finance ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche