Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 07:00

Pourquoi ?

Parce que cela dépendra de la situation dans laquelle se trouvera le P(s) au soir du 1er tour où, si on préfère, cela résultera  du repas à partager. Celui-ci sera-t-il de bonne taille qu’EELV pourra prétendre à quelques sièges et s'attabler. Sera-t-il petit que les occasions de s’asseoir seront réduites et les ‘Verts’ de connaître le sens de l’expression : être fait marron, avant d’appréhender le sens de cette autre : être vert de rage car gageons que, dans ce dernier cas, les rares circonscriptions attribuées par le parti solférinien, qui ne passe pas pour être un bleu, s’appropriera  les positions susceptibles d’être emportées.

Le sort fait à EELV devrait, normalement, donner à réfléchir à l’éternel énamouré du P(s) qu’est le PCF, même si on sait qu’il est habitué aux miettes de la table.

Que signifie ce report d’accord, unilatéral ?

Rien de plus, rien de moins, que le P(s) prudent, conscient d’une défaite cuisante à l’élection présidentielle, anticipe une défaite non moins cuisante aux législatives.  

Certes Jadot a passé un accord avec Hamon. Mais que vaut celui-ci dès lors qu’Hamon est condamné à passer sous les fourches caudines du P(s) où les vallsistes sont majoritaires ? Les électeurs d’EELV devraient prendre la mesure de la situation et ne pas se mettre dans la position de dilapider leurs voix sur un improbable canasson solférinien s’ils tiennent vraiment au changement.

Exergue

 **

 **

Source :http://www.lopinion.fr/edition/politique/plan-legislatif-l-accord-verts-est-reporte-apres-1er-tour-121197?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_content=divers&utm_campaign=share

 *

Au plan législatif, l’accord avec les verts est reporté après le 1er tour

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a plaidé lundi pour que les nouvelles investitures soient renvoyées à « un conseil national extraordinaire » après le premier tour de la présidentielle. L’accord avec les Verts serait, pour le moment, un simple accord de programme.

 

Les investitures pour les législatives représentent un moment clef pour un parti politique. Considéré trop souvent comme de la « tambouille politique », l’adoubement des candidats permet de se faire une idée précise des rapports de force politique en interne, davantage que les déclarations des grands leaders nationaux. Or aujourd’hui, les investitures pour le Parti socialiste, traduisant les interrogations qui pèsent sur l’élection présidentielle. « Il y a près de 180 circos gelées », note un proche de Jean-Christophe Cambadélis. Des circonscriptions en attente de la décision d’un certain nombre de ministres – se représenter ou pas – mais surtout des fiefs électoraux pour les partenaires du PS, verts en tête.

« Ce qui a été acté jeudi entre le PS et les Verts, c’est que les députés EELV sortants seront reconduits, explique François Lamy, l’un des négociateurs de Benoît Hamon, et que les Verts disposeront d’un groupe à l’Assemblée » (en cas de victoire de la gauche en tout cas...). Au total, les Verts devraient disposer de 40 circonscriptions où aucun candidat socialiste ne sera investi. Pour rendre tangible cet accord, l’entourage de Benoît Hamon réclamait logiquement, en fin de semaine dernière, un bureau national du PS pour la mi-mars, permettant la traduction de l’accord électoral avec EELV. « Il faut que les députés puissent rapidement faire campagne sur le terrain », expliquait ainsi un membre de la troïka qui négociait pour le candidat socialiste.

Lundi après-midi, changement d’ambiance. Au bureau national du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire, insiste pour que les nouvelles investitures soient reportées au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle. Y compris celles résultant de l’accord avec les Verts. «Il a plaidé pour un conseil national extraordinaire, la seule instance habilitée sur cette question des investitures, permettant de prendre la mesure du premier tour, du rapport de force de l’élection

 *

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche