Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 12:28

Je regrette de ne pas avoir compilé et conservé les témoignages critiques de l’ « Emission politique » diffusée dernièrement sur France 2 et dont j’ai fait écho sur le blog (1) car ils continuent à m’être signalés, tous allant dans le même sens, confirmant que nous avons une presse qui a perdu le sens du travail qui est le sien. Je vous propose ce dernier témoignage, reproduit ci-dessous, produit dans Médiapart, qui réchauffe le cœur car il montre qu’à être abject on en devient contre-productif.

L’émotion est si grande, après une telle émission, qu’une pétition circule sur le net pour en dénoncer la manière.

Un mot encore. Ecoutez les 2 premières minutes du document « Les nouveaux chiens de garde » proposé en (3) et qui donne la parole à Pierre Desgraupes. Y-a matière à réfléchir.

Exergue

 **

 **

Source : https://blogs.mediapart.fr/yannpell/blog/250217/melenchon-face-au-traquenard-de-france-2?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67

 *

Merci Monsieur Olivier Tonneau pour ce bel article (2) écrit après " L'émission politique" de France 2 ce jeudi 23 février 2017,

 

J'étais, moi aussi tellement triste après cette émission. Jusqu'à la toute dernière rubrique, c'était, comme beaucoup de commentaires le disent, affligeant, écœurant et surtout tellement ridicule. J'avais honte pour eux. Heureusement, un peu de baume au cœur en constatant que Jean-Luc Mélenchon n'est pas tombé dans le piège (les pièges), il a fait preuve d'une grande maîtrise de ses nerfs, de ses sujets, de sa remarquable intelligence qui serait bien utile à la France face à des personnalités comme Merkel, Poutine, Trump et d'autres. Car il faut aussi penser à ces moments où notre futur président sera face aux dirigeants du monde et je n'aimerais pas que ce soit une baudruche prête à se dégonfler au premier coup dur, ni une admiratrice du "canard étatsunien ". Il faut être brillant et avoir "le cuir épais" dans ces moments-là.

 

Moi non plus je ne connaissais pas particulièrement Jean-Luc Mélenchon, je ne suis donc pas un de ses soutiens de la première heure (je le regrette un peu, maintenant), mais je me suis intéressée à tous les candidats avec attention et, sans l'avoir anticipé, j'ai fini par écouter toutes ses interventions, ses analyses, ses meetings, ses chiffrages, du début à la fin avec un énorme intérêt (merci Internet !), je me suis reconnue dans son programme et je me suis prise d'affection pour lui et son équipe, pour sa sensibilité, sa simplicité et son humour. Au moins, on comprend ce qu'il dit et il est, de loin, le meilleur pédagogue (qualité qui fait tellement défaut à nos politiques qui ne savent pas comment s'adresser à nous et qui semblent souvent nous prendre pour des demeurés, or je déteste être prise pour une demeurée!).

 

Dans ce flot de bêtise déversé par TOUS les journalistes, la prime revient à M. Lenglet avec sa publicité gratuite pour Nike (je me demande si c'est légal, dans la mesure où l'on floute les marques sur les T-shirts en certaines occasions), le blouson Adidas de Charline n'était pas des plus fins non plus. En tout cas," merci pour ce moment", pourra vous dire la représentante du FN qui, bien qu'empêtrée dans de nombreuses fraudes, aura probablement réussi à récupérer les voix de quelques personnes qui auraient peut-être voté Mélenchon si vous ne leur aviez pas prouvé (écran géant à l'appui," faut c'qu'il faut!") que voter France insoumise ou FN, c'était pareil. Et je vous en veux pour ça.

 

Quant aux invités censés nous représenter nous, le "simple peuple" (heureusement que nos idées et notre niveau de compréhension sont largement au-dessus de ceux qu'on nous a attribués...), qui les a choisis et qui leur a appris les phrases qu'ils devaient dire sans même écouter les réponses? Par chance, il y a eu ce moment de jubilation brève mais intense, avec Philippe Torreton (un acteur, un vrai, qui n'avait pas appris son texte par cœur, le vilain), honnête et inflexible sur le contenu de son intervention. J'espère que ces deux minutes resteront dans les mémoires et feront le tour des réseaux sociaux car ce fut un moment rare et délicieux (il me semble bien, d'ailleurs qu'avant son arrivée, M. Torreton a été annoncé comme venant pour une petite conversation d'une dizaine de minutes avec Jean-Luc Mélenchon et non pas pour lui poser" la question qui tue" mais je cite de mémoire, je n'ai pas eu le temps de vérifier, peut-être d'autres l'ont-ils fait).

 

Un autre joli moment de l'émission, lorsque M. Mélenchon a évoqué sa rencontre avec les chauffeurs Uber. Il les a vraiment écoutés, regardés, fait exister (même ceux qui avaient été coupés au montage). Il se souvenait de chacun d'eux et de ce qu'ils lui avaient dit. C'était de l'humanité et non pas de l'indifférence ou du mépris derrière un sourire factice. Cela m'a énormément émue et de cela, je lui suis reconnaissante.

 

Je trouve par ailleurs très courageux les participants à ce fil qui disent qu'ils ne voteront pas pour Mélenchon mais qu'ils ont été choqués du traitement qu'on lui a fait subir hier au soir.

 

Me voici probablement rangée par certains au rang des "mélenchonâtres" (fraîche-émoulue), d'autant plus je que ne vois pas le rapport avec le fait que Monsieur Mélenchon ait de l'admiration pour François Mitterrand "qui, en 1943 serrait la louche de Pétain", alors que ce même M. Mélenchon n'était même pas encore "une lueur dans les yeux de son père…".

 

Pour finir, comme d'autres l'ont écrit avant moi, je confirme que, pour la première fois depuis très longtemps, j'ai retrouvé un intérêt pour la politique et je voterai POUR un candidat et non CONTRE … Pour tout cela, d'ores et déjà, et parce que vous nous rendez intelligents M. Mélenchon, je vous remercie.

 *

 *

  1. http://exergue.over-blog.com/2017/02/retour-sur-l-emission-politique-avec-comme-invite-j-l-melenchon.html

  2. Article cité dans le blog exergue, pouvant être lu en (1)

  3. https://vimeo.com/141362885

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche