Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 20:08

Faisons le point.

Cette élection présidentielle, il se peut la dernière de la 5ème république, étale au grand jour l’état de déliquescence avancée dans laquelle se trouve la vie politique française. Personnels et appareils confondent aisément trésor public et cassette personnelle, deniers publics et argent privé. Qu’on puisse l’évoquer surprend ceux qui sont fortement soupçonnés de concussion. Ce qui surprend surtout, c’est qu’ils puissent être surpris.

Ainsi il en est de l’affaire Fillon qui semble se dénouer politiquement par le départ du mari de Pénélope de la course à la Présidence. Reste que, droit dans les yeux, je vous le dit : les grecs pratiquaient l’ostracisme.

Ainsi risque-t-il d’en être de 2 autres affaires. L’une entamée, puisqu’elle est dans les mains de la justice, mais pas encore portée vraiment sur la place publique, elle concerne le FN. Il ne s’agit pas d’enrichissement personnel mais d’argent européen (le nôtre) détourné de son objectif. L’autre  faisant état de frais de bouche (rien à voir avec la dentisterie), d’argent utilisé  à d’autres fins que celles prévues, elle concerne le candidat de En Marche. Reste que l’affaire doit lever (1).

Ça fait beaucoup de mains dans le pot à confiture. Beaucoup.

Mais, comme on dit, attendons que justice passe, et si les affaires sont avérées qu’elle passe fort.

Ce sont là, tous, gens de la caste.

A côté de ces affaires, il en est une autre. Peut-être deux.

La première est celle du tripatouillage – pardon ! des erreurs humaines - au 1ier tour de la primaire du P(s)  qui fait que les pourcentages obtenus par les candidats ne sont peut-être pas ce qu’ils auraient dû être, mais sont tels que ceux qui ont dépensés un euro de participation sont en droit de s’interroger sur la sincérité du vote, et conséquemment aussi en droit de se demander s’ils ne sont pas des pigeons plumés de quelques euros. Comme sont en droit de se demander s’ils n’ont pas été pigeonnés ceux qui, ayant voté Fillon, risquent fort de se retrouver dans la position d’avoir déboursé par 2 fois 2 euros pour un candidat qui ne sera pas candidat. Les électeurs aux primaires socialistes et LR ne seraient ils pas en droit de demander le remboursement de leur participation pour un service qui ne leur a pas été rendu ? Ou d’ester en justice, car il y a là une forme de tromperie, ils paient pour avoir quelque chose et ce quelque chose n’est pas. Ça fait beaucoup de questions, tout ça.

Vous avez observé, sans qu’il soit besoin de vous le dire, que tout ceci se passe…. à droite.

Oui ! cette 5ème république termine mal.

*

  1. http://www.atlantico.fr/decryptage/bercy-quand-macron-depensait-120-000-euros-en-8-mois-pour-repas-en-bonne-compagnie-2947833.html

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Il reve 02/02/2017 06:49

Diversions impertinentes à partir des propos pertinents d'Exergue.
"Il faut attendre". Le canard n'a pas attendu. Il a ete entendu.
"La 5ème termine mal". La 5ème termine. Bien.

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche