Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 09:03

Après l’Irak, la Libye, on pouvait penser que les populations de chez nous, les occidentaux, étaient vaccinées contre la propagande. Il faut bien admettre que non. Naïveté ? Crétinisme ? Autisme? Allez savoir !

Et voilà maintenant qu’on découvre que le discours de nos gouvernants, qu’ont relayé les chiens de garde, s’avère un gros mensonge, un mensonge fait en toute conscience, un mensonge fait pour nous abuser et protéger des intérêts.

En tirerons-nous enfin leçon ? Ira-ton jusqu’à reconnaître que nous étions prévenus qu’il ne fallait pas se ranger d’un côté contre l’autre, que l’affaire ne relevait pas du simplisme, que le manichéisme - ici les bons, là les méchants - ne pouvait tenir lieu de manière de penser ? Je crains, là aussi, que non.

Tenez ! Pour votre information, ces deux liens, même si je suis sûr que vous avez déjà retourné la vareuse.

Exergue

 *

 *

- http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/jamais-la-desinformation-navait-atteint-un-tel-sommet,300189

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

carol 20/12/2016 22:14

" La tragédie que nous voyons se dérouler sous nos yeux à Alep est le fruit d’une longue histoire. Beaucoup aimeraient la cantonner aux presque six années de conflit syrien mais se contenter de cela c’est avoir une vision à la fois partielle et partiale des choses. Les actes de Poutine sont moralement plus que condamnables, les actes de nos gouvernements le sont tout autant. Le drame de notre époque reste assurément ce manichéisme primaire cumulé à cette tyrannie de l’instant qui voudrait que l’on oublie ce qui s’est déroulé dans le passé."
M.Belkaid https://marwen-belkaid.com/2016/12/19/alep-notre-guernica-34-la-tragedie-venue-de-plus-loin/#more-1205

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche