Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 11:06

Le feuilleton continue. Résumé des épisodes précédents. Après avoir cherché vainement moultes alliances, s’étant vidé peu ou prou de militants et cadres ralliés à la France insoumise, il se pouvait, finalement, que le PCF soutienne la candidature du porte parole du mouvement qu’est la France insoumise ainsi que l’avait annoncé tout dernièrement son secrétaire en chef.

Comme il était écrit dans ce blog, pour diverses raisons, il fallait prendre cette info avec philosophie (sagement) et des pincettes.  

Au PCF, un vote peut en cacher un autre comme il est des trains. Ainsi, férocement démocrates, le PCF pratique le vote à tous les étages, et ce qu’ont voté hier les cadres peut être contredit demain (fin novembre) à l’occasion d’un autre vote par la troupe militante réduite à 50 000 adhérents, cela c’est déjà vu il n’y a pas si longtemps (on salue alors la démocratie). Pour éviter ce hiatus, qui oppose cadres et militants, il ne reste plus au PCF qu’à continuer à perdre ces derniers pour que ces 2 catégories se superposant il y ait concordance des votes.

Si on se prend à mesurer la démocratie à cet équilibre qui veut que le partage des voix se fait à peu près à l’équilibre le PCF est sur la bonne voie car depuis son dernier congrès il n’y a pas de ligne qui l’emporte largement sur l’autre, comme cela vient de s’observer une fois encore lors du vote de la conférence nationale.

Etait-il besoin d’assister aux débats de cette conférence pour connaître qui conduit la fronde contre celui qui s’était enhardi à pronostiquer qu’il était un fort courant pour soutenir le candidat de la France Insoumise ? Non ! On connait les appétits. L’un, débouté de son rêve en 2012, espère toujours faire un tour de piste présidentiel, l’autre se voit en haut de l’organigramme (pousse-toi que je m’y mette). La politique n’est pas toujours affaire d’idées, l’histoire – même au PCF – regorge d’exemples.

Attendons tranquillement le prochain épisode ((fin novembre) pour savoir la position retenue par le PCF, étant entendu que la réduction (militante), comme en cuisine, durcit certaines saveurs, les autres s’étant évaporées, il se peut : définitivement.

Sur 519 votants à la conférence nationale, 274 (53,69%) ont choisi la candidature communiste à la présidentielle (certainement pour figurer dans le livre des records), 27 se sont abstenus, tandis que 218 voix (44,31%) se prononçaient pour soutenir le candidat de la France insoumise. La question maintenant est : que vont faire ces derniers (44, 31%) qui, après avoir débattu jusqu’au bout, se rendent bien compte qu’il y va du sort du peuple ? Nous le saurons, peut-être, à l’occasion de prises de positions nouvelles se prononçant en faveur de la France insoumise et s’il est d’autres élus communistes venus parrainer la candidature Mélenchon.

La suite au prochain numéro.

Quel suspense !

A bientôt dans les urnes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche