Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 09:15

Source : https://poesiemuziketc.wordpress.com/2012/12/06/jose-saramago-poemes/

**

**

On privatise tout

*

On privatise tout, on privatise la mer et le ciel,

on privatise l’eau et l’air, on privatise la justice et la loi,

on privatise le nuage qui passe,

on privatise le rêve, surtout s’il est diurne

et qu’on le rêve les yeux ouverts.

Et finalement, pour couronner le tout et en finir avec

tant de privatisations

on privatise les Etats, et on les livre une fois pour toutes

à la voracité des entreprises privées,

vainqueurs de l’appel d’offre international

Voilà où se trouve désormais le salut du monde…

Et, en passant, on privatise aussi

la pute qui est notre mère à tous

**

**

Extrait de « Les Poèmes possibles » (Os Poemas Possíveis, 1966)

*

Ce monde ne vaut rien, qu’il en vienne un autre.

Ça fait déjà trop longtemps que nous y sommes

À feindre des raisons suffisantes.

Soyons plus chiens que les chiens : nous savons l’art

De mordre les plus faibles, si nous commandons,

Et de lécher les mains, si nous sommes soumis.

**

**

Retour en Grèce, l’oubliée.

Privatisation de l’eau et de l’énergie, des tracts, reprenant le poème de Saramago : ‘On privatise tout’, sont balancés sur les députés de Syriza

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche