Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 17:43

C’est que révèle R. Jennar dans l’article ci-dessous. Autrement dit, si les américains souhaitaient que nous nous mettions un plume au cul il faudrait les exhausser.

Pour ce qui ne l’ont pas lu, je vous invite à ce lien : http://exergue.over-blog.com/2016/09/vassalisation-de-l-europe-par-les-etats-unis-entretien-avec-regis-debray.html, dans lequel R. Debray fait état de la vassalisation de l’Europe par les États-Unis.

Exergue

**

**

Source : http://www.jennar.fr/?p=5051

**

« C’est ce que les Américains attendent que nous fassions » vient de déclarer Mme Ursula von der Leyen, ministre allemande de la Défense comme principal argument pour justifier la proposition qu’elle vient de lancer: créer une Union européenne de la défense.

Les citoyens du Royaume Uni de Grande Bretagne décident majoritairement de quitter l’Union européenne et qui voit-on se précipiter à Bruxelles et à Londres : John Kerry, le Secrétaire d’Etat US. Les maîtres s’inquiètent.

Les archives ont depuis longtemps révélé que ce sont les USA qui ont voulu ce qui est devenu l’UE. Ils ont trouvé en Jean Monnet (un homme qui avait écrit pendant la guerre à Roosevelt qu’il fallait « liquider » de Gaulle) et Robert Schumann (un homme qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain et a été décrété d’indignité nationale à la Libération, décision annulée suite à une intervention du Vatican) de fidèles exécutants.

Qui se souvient que les USA ont entretenu avec le régime de Vichy des relations diplomatiques jusqu’en novembre 1942, soit un an après l’entrée en guerre avec l’Allemagne ? Qui se souvient qu’ils avaient décidé d’administrer la France (comme ils l’ont fait du Japon) au moyen d’un « Allied Military Government of Occupied Territories « (Amgot) qui avait même imprimé sa propre monnaie qui fut distribuée en Normandie. Il fallut l’opposition énergique de Charles de Gaulle dont l’autorité était renforcée par le poids de la Résistance pour s’opposer à cette tentative d’un protectorat US sur la France. (lire à ce propos le Monde diplomatique de mai 2003, page 19).

Si l’idée d’une Europe européenne était présente jusqu’à l’entrée de la Grande-Bretagne dans l’UE, si des velléités d’indépendance ont encore pu s’exprimer aussi longtemps que la France était en dehors du commandement militaire de l’OTAN, aujourd’hui l’UE n’est plus qu’un appendice des USA. Le projet de traité transatlantique doit formaliser cette absorption totale des pays d’Europe dans la sphère sous contrôle US.

Alors que des troupes et des blindés allemands se trouvent une nouvelle fois à quelques centaines de kilomètres de la ville martyre que fut Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg), la patronne de l’armée allemande appelle de ses vœux une armée européenne, parce que « C’est ce que les Américains attendent que nous fassions » ! Une armée dont les soldats de chez nous serviront de chair à canon pour les politiques bellicistes conçues par les faucons de Washington aux ordres d’un complexe militaro-industriel qui a toujours besoin d’ennemis à combattre.

L’UE qui sert à nous aliéner aux USA va servir à nous entraîner dans la guerre, alors qu’elle a soi-disant été créée pour préserver la paix.

Mais quand donc les peuples d’Europe se lèveront-ils pour retrouver la libre détermination de leurs choix ?

Et si, pour commencer, nous agissions pour que l’UE et l’OTAN deviennent des enjeux de la prochaine campagne présidentielle et des législatives qui suivront. Cela ne dépend que de nous d’interpeller les élus sortants et les partis politiques qui sont les véritables responsables de notre aliénation.

Rmj

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche