Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 20:17

Le slogan : ‘L’Europe, on la change ou on la quitte’ a le mérite d'être net.

Ou on met en place une autre Europe, ou on se barre de celle qui existe car elle est invivable.

Il n’y a pas d’autre alternative que de la quitter, à cela 2 raisons :

  • la 1ier est que changer les choses de l’intérieur c’est conserver la mouture libérale,
  • la seconde c’est que les libéraux n’accepteront jamais qu’on change quelque chose à leur manière.

Il y a du non conciliable entre une Europe sociale et des peuples (démocratique) et une Europe libérale oligarque qui poursuit sa marche en avant quoiqu’il arrive. Ou c’et l’un ou c’est l’autre. Ce ne peut être les 2 à la fois.

Une fois qu’on a dit ceci, il reste à préparer les esprits à accepter ce saut majeur - le franchissement du Rubicon -, ce qui est loin d’être acquis dans les urnes (même si ça peut l’être dans les esprits). Et ça, c’est du domaine de l’éducation populaire, éducation populaire dont tout le monde se gargarise, qui n’a rien à voir avec la gesticulation, l’événementiel, l’entre-soi, mais qui est travail méthodique, planifié dans le temps et l’espace, surtout auprès des populations laissées à l’abandon qui forment le bataillon immense des abstentionnistes.

Exergue

**

**

**

De quoi le « Brexit » est-il le nom ?

*

Extrait

‘En plein renouveau du mouvement social, Jean-Luc Mélenchon explicite son opposition aux traités européens. Son nouveau slogan « l’Europe, on la change ou on la quitte !» a au moins le mérite de la clarté. C’est une évolution positive. Par sa preste déclaration de candidature à l’élection présidentielle, il peut développer à fond une pédagogie critique sur l’Europe du Capital financier et déclencher une vague de fond politique’.

*

http://www.gaucherepublicaine.org/respublica/de-quoi-le-brexit-est-il-le-nom/7398201

**

**

**

Europe : comment trouver la « sortie de secours » sur la gauche ?

*

Extrait

‘Nos tâches sont de trois ordres.

1/ D’abord, soutenir et rassembler les salariés et les citoyens contre la loi El Khomri autour du mouvement syndical revendicatif, seul rassemblement populaire majoritaire contre l’austérité et la loi Travail. Sans le développement de cette lutte, rien n’est possible. Le gouvernement Hollande-Valls est placé devant un dilemme : organiser le retrait du projet dit El Khomri, ce qui ne semble pas le choix du président de la République, ou passer en force contre le peuple et être sûr de perdre la prochaine présidentielle comme le néolibéral Lionel Jospin et peut-être pire s’il n’obtient que la 4e place au premier tour.

2/ Puis, élargir à gauche pour la présidentielle autour du rassemblement JLM 2017, seul rassemblement politique de gauche anti-El Khomri et anti-austérité. D’autant qu’il vient de préciser qu’il serait le candidat de « la sortie des traités ».

3/ Enfin, poursuivre et amplifier notre travail de refondation de l’éducation populaire. Pour ce faire, notre travail d’analyse, notre travail sur les discours, nos interventions doivent se faire en toute autonomie par rapport aux organisations du mouvement social et politique sans exception aucune et donc y compris avec ceux que nous soutenons. C’est une nécessité pour que l’on puisse garder l’arme de la critique et la critique des armes.’

*

http://www.gaucherepublicaine.org/respublica/europe-comment-trouver-la-sortie-de-secours-sur-la-gauche/7398204

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche