Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 19:12

Aux côtés de ceux rassemblés place Stalingrad il faudra compter les ombres nombreuses de ceux qui n’auront pu se déplacer pour cause de trains annulés, ici comme ailleurs en province.

*

Ça fait longtemps déjà ce premier meeting de Mélenchon à Montpellier où se pressaient, pour l’essentiel, femmes et hommes âgés, le visage fatigué, le cheveu filasse, le teint jaune, l’habit le plus souvent élimé. Si longtemps qu’il semble bien que c’était il y a un siècle, mais pourtant la mémoire reste là, intacte, marquée au fer.

Depuis, des plus jeunes sont venus se mêler aux anciens pour prendre la relève ; des anciens désespérés du monde qu’ils allaient laisser à leurs enfants et petits-enfants.

*

Pour ceux du Midi, il en aura fallu du temps, de la patinoire de Montpellier à la place du Capitole à Toulouse, en passant par la plage du Prado à Marseille, puis en descendant de Nation à Bastille, pour en arriver à la place de Stalingrad qui doit conduire à la 6ième république, à une société plus juste, à la préservation de la planète commune, à une France et une Europe débarrassées d’une minorité oligarque, libérale, prédatrice et cupide.

Il en aura fallu du temps et des tracasseries intestines.

La victoire à venir est le fruit d’une longue patiente, celle de la ténacité pour tenir l’essentiel.

*

Au début, il a fallu nous réveiller. Et notre cri alors a été celui de ‘Résistance’. Résister ce n’était pas encore un combat. Juste résister. Nous sommes allés plus loin. Nous avons construit et étoffé notre pensée. Nous nous sommes dotés d’un programme partagé toujours sur la table de travail. Nous avons dit : « L’humain d’abord ! », nous avons dit : « Place au Peuple ! ». Et voici maintenant le Peuple en marche.

*

Demain, c’est Paris. Place Stalingrad. Qu’on y soit ou pas est d’importance relative et personnelle. Chaque présent tiendra la main de celle et celui qui n’aura pu être là, au grand dam des médias et de l’Intérieur qui n’y verront que du feu.

Demain, c’est surtout 2017.

*

« La radicalité concrète, ce n’est pas de rabaisser ses rêves, au contraire, c’est les faire entrer dans le réel. » Mélenchon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

carol 04/06/2016 19:31

en ce qui me concerne c'est le train du retour qui finalement me retient ici..
j'ai reversé le remboursement des billets à JLM2017 : https://dons.jlm2017.fr/

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche