Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 15:40

Ainsi le coquin Macron prend ses quartiers chez les copains du patronat.

Une erreur ? Plutôt une confirmation à l’usage des benêts parmi les socialistes – militants et électeurs, et il y en a, qui pensent encore être en présence d’un gouvernement socialo.

Sarko débauchait auprès du PS, Hollande embauche à droite. Il est vrai que lorsqu’au Hollande fait la nique à Sarko sur le terrain social, économique, politique de celui-ci, il n’y a plus à s’étonner de rien.

Exergue

***

***

Source : http://www.marianne.net/nouveau-site-macron-heberge-galaxie-patronale-geste-ami-100241867.html

Le nouveau site de Maron hébergé par la galaxie patronale? Un geste 'd'ami'

Vendredi 08 Avril 2016 à 10:21

Médiapart a révélé que l'association "En Marche" d'Emmanuel Macron est domiciliée à l'adresse personnelle du directeur de l'Institut Montaigne, un think tank d'obédience libérale. L'intéressé, Laurent Bigorgne, justifie ce vendredi 8 avril dans "Libération" cette situation par son "amitié" avec le ministre de l'Economie.

Le club tout frais d'Emmanuel Macron n'est peut-être "ni à droite, ni à gauche", mais il penche un peu… Médiapart a ainsi révélé jeudi que la nouvelle association du ministre de l'Economie, "En Marche", lancée la veille au soir, est domiciliée à l'adresse personnelle du directeur de l'Institut Montaigne, un think tank (réservoir à idées) prêchant le libéralisme à tout-va. En fait, c'est l'épouse de celui-ci qui a fait les démarches administratives.

Un patronage a priori révélateur… Mais dans Libération ce vendredi 8 avril, l'intéressé - Laurent Bigorgne - assure qu'il ne faut rien y voir d'autre qu'une saine camaraderie. "Il se trouve qu'Emmanuel Macron est un ami de très longue date", assume-t-il. "Nous nous sommes rencontrés, il y a dix-sept ans à Science Po (...) c'était bien avant que je ne rejoigne l'Institut Montaigne. J'ai accepté de donner un coup de main à Emmanuel pour loger son association à titre purement privé. Sous-entendre que l'Institut Montaigne ait pu être mobilisé ou fournir un soutien logistique à cette occasion, c'est honteux".

Les traces effacées sur le site d'"En Marche"

Pas de problème, alors ? Dans ce cas pourquoi, dès que Médiapart a révélé cette promiscuité, le site Internet du mouvement d'Emmanuel Macron a-t-il procédé à une petite modification visant à effacer le nom de la directrice de publication, Véronique Bolhuis - l'épouse de Laurent Bigorgne - ainsi que l'adresse précise de domiciliation de l'association ?

Une amitié secrète, donc. Tout comme la naissance de l'association qui, pour éviter d'éveiller les curiosités, a d'abord été enregistrée sous le nom d'ARVP, rapporte Libé. C'est donc sous cette appellation que "En Marche" a démarché des "donateurs privés". Combien ? Là encore, mystère. Et on n'en saura pas plus sur le nombre d'adhérents, pardon de "Marcheurs" : Julie de La Sablière, fondatrice de l'agence Little Wing chargée de la communication du mouvement, assure simplement qu'il ne cesse de grimper. Of course…

***

Complements:

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche