Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 06:42

Le 9/1/2015, La Dépêche du Midi faisait état de propos tenus par le maire de Douzens concernant les premiers achats de terre qui s’effectuerait en 2016 et citait ce dernier : «L'ensemble des propriétaires terriens, ils sont entre quarante et cinquante, ont été informés et visités individuellement, déclare Philippe Rappeneau. Une grosse majorité d'entre eux sont rattachés à la profession viticole. Dans le même temps nous avons mené des réunions avec la Safer sur l'évaluation des prix de ces terres. La Safer sera habilitée dans les négociations entre les propriétaires et la société d'investissement selon les procédures normales : compromis de vente sous condition suspensive de réalisation».

Le propriétaire que je suis - de terres en vigne pour plusieurs hectares impactés -n’a été ni informé ni visité que ce soit par le maire ou un quelconque organisme. Intox ? Joute politique, guerre de pouvoir entre le Président de Carcassonne-Agglo qui jugeait le projet fumeux et le maire de Douzens, président pour peu de temps encore de la communauté Piémont d’Alaric prochainement rattachée à Carcassonne ? Allez savoir ! Une chose est sûre c’est que, concernant l’approche individuelle des viticulteurs, ce sont là mensonges.

Il est vrai cependant qu’une réunion a eu lieu en septembre dernier à laquelle ont participé la Safer, la Chambre d’agriculture ainsi que 2 représentants de la cave coopérative de Capendu et sans qu’un quelconque de ces organismes ait daigné convier les viticulteurs concernés pour leur annoncer le sort auquel ils allaient être contraints qui s’appelle expropriation dans ce cas non pour utilité publique mais bien pour satisfaire la consommation et le profit. C’est dire la considération dans laquelle sont tenus les citoyens tour à tour administrés et agents économiques.

Qu’il revendique le rôle de ‘facilitateur’, après avoir été initiateur du projet, le maire de Douzens, futur ex-président de la communauté de Piémont d’Alaric, joue essentiellement un rôle d’entremetteur au profit de maquereaux financiers.

Le même se gargarise de la prochaine confection d’un film sur les Cathares qui servira de support commercial pour assurer la promotion du parc d’attractions. Certainement y verrons-nous Balisbate, le dernier bon homme (parfait) brûlé vif à Villerouge Termenès, tenir guichet ou s’amuser sur un toboggan aquatique. Pauvre pays !

Selon le quotidien « Le maire de Douzens dit avoir rencontré l'ensemble des acteurs de la filière agri-viticole : chambres consulaires, syndicats de la coopération et des vignerons indépendants. «Il se dégage un élan d'enthousiasme partagé pour notre projet», dit Philippe Rappeneau qui attend en 2016 la réalisation du film support et la signature des premiers compromis d'achats fonciers ». Au fil des articles, vous avez pu juger du mien, alors même que si le projet se fait je vais pouvoir dire : ‘ Par ici le pactole !’.

Qu’adviendra-t-il finalement et réellement de ce projet ? Un nouvel Notre Dame des Landes ? Un Sivens ? Ce dossier sera-t-il pris en charge par des partis politiques, localement et en région, qui entendent réorienter la croissance et développer l’emploi en dehors du système capitaliste basé sur la consommation et la destruction des terres ? Qui peut le dire ? Ce que je sais, c’est que localement ceux qui sont prêts à excursionner en pays Nantais ou ailleurs se réveilleront - peut-être - les pelleteuses en action sur le terrain.

***

***

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/09/2252219-les-premiers-achats-terriens-en-2016-2016.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche