Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 12:50

La politique n’a que faire des manifestations d’affection ou d’inimitié.

Elle n’est pas lieu d’amour, mais celui des idées et de leur débat - parfois rude - dans le respect des personnes. Les manifestations d’amour, d’amitié, d’affection, sont d’ordre privé et ne peuvent envahir et spolier l’espace public (surtout internétique) de la politique. Celles-ci pas plus que les manifestations de désamour, de ‘désamitié’, de désaffection n’ont droit de cité lorsqu’elles sont aigreur et fortement aigreur.

Ce n’est pas avec de tels sentiments et de telles pratiques où chacun se répand avec jouissance au regard de tous, sentiments et pratiques qui pour panser le mal fait à l’un ne craignent pas de blesser l’autre, creusent fossé au lieu de le combler, qu’on habite la maison commune et que l’on construit ensemble, malgré tout.

On doit pouvoir se trouver en camaraderie avec celui ou celle dont on ne partage pas l’analyse en ne se laissant pas submerger par les affects. C’est cette intelligence froide que l’on se doit et que l’on doit aux autres pour tenir raison.

Mais certainement faut-il être d’une génération et d’une autre éducation, où ayant dit au moment ce qu’il convenait de dire, pour que la sagesse commande de se taire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche