Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 07:54

Tenons pour assuré qu’Onesta ne signifie pas honnête, compliment qu’avait reçu d’un des siens dans la salle le sieur nommé ainsi, rengorgé comme dindon, lors de la réunion départementale des régionales à Capendu.

Tenons également pour assuré qu’une Charte éthique ne vaut que pour celui qui la propose et non pour celui qui se la voit offrir. L’éthique est toujours proposition personnelle, et rien d’autre.

Voici donc que la fusion technique portée tout au long de la campagne par la liste Nouveau monde en commun s’est transformée, sous l’impulsion d’Onesta en fusion programmatique et de gouvernance, moyennant quelques postes à la clé, cela va de soi. Cochon qui s’en dédie.

Au soir même des résultats champagne était sabré à Montpellier par Onesta (EELV), petits fours apportés par le PC qui s’était fendu pour l’occasion d’un appel dans la presse appelant aux agapes. Tous allaient être pourvus de maroquins plus ou moins importants, y compris Ensemble, le Parti occitan, tandis que la bleusaille qui avait négocié pour le PG et NGS (Nouvelle gauche socialiste) décidaient de former au parlement régional groupe de 4 élus à part (à la bonne heure !).

Il avait été annoncé que cette liste, Nouveau monde en commun, était exemplaire, qu’elle augurait et préfigurait d’un large rassemblement en vue des Présidentielles. Il n’était que couillons, qui se croyaient experts, pour imaginer pareille ineptie, couillons avertis en vain par les grognards. Couillons qui pensaient avoir inventé l’eau tiède, disputant seulement entre eux pour savoir s’il fallait ajouter de l’eau froide à de l’eau chaude ou le contraire.

Ceci reste toutefois exemplaire. Leçon reçue, on sait désormais sur qui on peut compter pour les élections présidentielles à venir, et sur qui on ne pas compter. S’il fallait démonstration, la voici faite. A toute chose malheur est bon, dès lors que l’expérience contraint à mettre les yeux en face des trous.

Voici donc le PG seul plutôt que mal accompagné. Seule force en charge d’incarner l’opposition. Cela n’est pas plus mal. Mais non point seul tout à fait, bien au contraire. A entendre remuer fort dans les brancards certains militants communistes et d’EELV pour qui la fusion technique ne passait pas, la fusion programmatique et de gouvernance encore moins, si on perd des partis pour faire front commun la route est ouverte, pour autant qu’on se mette à l’ouvrage, pour faire front populaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche