Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 06:15

La zone de chalandise prévue pour ce parc d’attractions de 200 à 250 hectares est inscrite dans un triangle dont les sommets sont Toulouse, Barcelone, Montpellier. Certes l’Espagne est proche, mais observons que les espagnols ne sont pas dans la situation et n’ont pas l’humeur à se balader du fait du chômage.

Par comparaison, la zone de chalandise de Disneyland est Paris et l’agglomération alentour (largement plus conséquente que celle du parc d’attractions qui nous occupe), la Belgique ainsi que l’Allemagne (2 pays proches du fait du TGV), et pourtant, rien ne va plus financièrement (1) (2).

Bien sûr, il y a Carcassonne et la Cité dont le nombre de visiteurs comptés ont été en 2012 (3) de 2 005 7500 visiteurs. Que cette proximité vienne ajouter à la crédibilité (à la faisabilité comme on dit) du projet, pourquoi pas. Mais qu’on envisage 3 000 000 de visiteurs (plus que pour la Cité connue dans le monde entier) pour ce temple de la consommation et que, de cette fréquentation supposée, Catharland se hisse au 9ième rang des sites touristiques européens les plus fréquentés comme il est dit, laisse dubitatif. Nous prendrait-on pour des gogos ? Car enfin ! Il y a en France 6 sites (4) avec plus de 3 millions de visiteurs, ce qui laisse entendre qu’il n’y a pas grand-chose à visiter dans le reste de l’Europe. Faut être sérieux !

Il existe une ‘loi’ économique qui veut que sur un marché 2 marchands, qui vendent le même produit et qui se tiennent côte à côte, ont leurs ventes qui augmentent. On comprendra que ceci vaut parce que plus de clients achètent et non parce qu’un même client s’autorise à acheter et à l’un et à l’autre ; le porte-monnaie n’est pas une planche à billets. Ainsi le parc d’attractions et la Cité se trouveront en concurrence, ce que gagnera l’un l’autre le perdra. Rien n’est simple, sinon sur le papier.

Le parc de Disneyland (1ier site européen), après être parti sur les chapeaux de roues avec 11 millions de visiteurs, se retrouve aujourd’hui avec une fréquentation de 9 millions ; ce qui est insuffisant pour assurer sa pérennité. Et c’est bien là un os pour Catharland (on en découvre d’autres au fur et à mesure de la réflexion) car il y a for à parier que, comme pour Disneyland, l’engouement passé, rien n’ira plus, et qu’il en sera comme pour ce dernier parc qui, après 1994 et 2004, acte en 2015 un 3ième plan de recapitalisation a hauteur de 1 milliard d’euros. Et qui passera à la caisse dans une telle situation, vous l’êtes vous demandé ? Nous, mes chéri(e)s. Comme pour l’affaire Orta. Alors, que celle-ci qu’il vous soit contée.

Là encore les études appropriées (elles sont toujours appropriées) avaient été faites pour vérifier la faisabilité du projet. En 1986, le sieur Chésa, alors seigneur de Carcassonne, avait également conduit projet de semblable nature et tout autant en catimini que l’ELU. Il s’agissait de ‘la construction, au pied de la Cité de Carcassonne, d’un centre international de séjour. Un investissement haut de gamme avec amphithéâtre, salles d’exposition, restaurant, sauna, bowling’ (5). Les carcassonnais en ont conservé la mémoire à vif, le porte-monnaie vide, et la ville de Carcassonne en a été ruinée pour longtemps. Naturellement, c’était là affaire d’escroc qui fut embastillé, mais lorsqu’on veut péter plus haut que son c.. il faut craindre la puanteur à portée du nez.

Certains font valoir les réussites du Futuroscope à Poitiers et du Puy du Fou en Vendée, sans dire qu’elles furent œuvres de longue haleine, qu’elles commencèrent petit pour s’agrandir au fil du succès. Rien de comparable ici. Ici notre césar local voit grand, très grand, d’un coup. Il nous faut donc méditer l’expression : « Avoir les yeux plus gros que le ventre », sachant ceci : c’est nous, les contribuables, qui risquons d’avoir mal au ventre.

***

****

  1. - http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0203834350046-euro-disney-ses-hauts-et-ses-bas-1050447.php
  2. http://www.lesechos.fr/industrie-services/dossiers/0203834350046/0203837753203-puits-sans-fond-euro-disney-doit-etre-recapitalise-1050819.php
  3. http://pro.audetourisme.com/fr/observatoire/documents/enquete-sites-majeurs-2012-synthese.pdf
  4. http://regionfrance.com/top-30-des-sites-touristiques-francais
  5. http://www.lexpress.fr/informations/l-affaire-orta_658658.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche