Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 05:49

Éditions: Les liens qui libèrent

***

Un petit livre (par le nombre de pages) sur le contenu duquel on doit s’arrêter, qui reprend le discours prononcé par Yanis Varoufakis à Frangis en Bresse fin août.

Sont relatés les ‘empêchements’ éprouvés par le gouvernement grec, Syrisa ayant emporté les élections, pour conduire une politique humanitaire, de justice et de redressement économique et social. Davantage que cela, c’est une radiographie de ce qu’est ce jour l’Europe prise en otage par une idéologie qui se veut éternelle et qui n’entend pas que soit apportée la preuve qu'une autre politique que la sienne est possible. C’est encore l’histoire racontée et commentée à chaud certes des rapports de la Grèce avec l’Europe mais également des rapports des états européens avec l’Europe. C’est aussi un communiqué qui fait état de l’absence cruelle des peuples en Europe. Et comme cette histoire un instant mise en scène par le sort fait à la Grèce est notre histoire, et certainement notre histoire à venir (1), la lecture de ce livre parait utile.

***

***

Extraits

Page (1) …j’avais compris le message. Je voyais bien que les gens de la Troïka n’étaient pas intéressés par les réformes touchant l’oligarchie, en partie parce qu’ils avaient d’excellentes relations avec les oligarques –dont la presse a soutenu sans réserve la Troïka contre nous – et en partie parce qu’ils avaient d’autres poissons à frire, la France étant le plus gros…

Page 45 …à ceux qui disent ‘plus d’Europe’ et parlent en faveur d’une ‘union politique’, je dis : méfiez-vous ! L’Union soviétique était aussi une union politique. La question est : quel genre d’union politique ? Un royaume démocratique de prospérité partagée ? Ou une cage de fer pour les peuples d’Europe…

Page 61…pour en revenir à ce bon vieux Manifeste que j’ai évoqué (…) il est toujours vrai que l’histoire de l’humanité est l’histoire de la lutte des classes. La seule force politique qui l’a oublié est…la gauche. La droite n’a jamais cessé de poursuivre la guerre des classes dans la pratique tout en utilisant chaque crise pour opposer les nations fières les unes aux autres…

Page 65 …la diversité et la différence n’ont jamais été un problème pour l’Europe. Notre continent a commencé à se réunir avec de nombreuses langues et de nombreuses cultures différentes, mais il est en train de finir divisé par une monnaie commune. Pourquoi ? Parce que nous laissons nos dirigeants faire quelque chose qui ne peut être fait : dépolitiser l’argent, pour faire de Bruxelles, de l’Eurogroupe, de la BCE, des zones franches apolitiques. Quand la politique et l’argent sont dépolitisés, la démocratie se meurt. Et quand la démocratie meurt, la prospérité est réservée à un très petit nombre de gens (…..) les peuples d’Europe doivent de nouveau croire que la démocratie n’est pas un luxe offert aux créanciers et refusé aux endettés….

Page 83 …la question n’est pas de savoir si nous voulons l’euro, la drachme ou le franc. Encore une fois ce ne sont que des instruments (…) La question est : que voulons-nous faire de l’Europe ?...

Page 101 …ce qui s’est passé finalement, c’est que nous avons crée le goulag, et qu’au lieu d’aller chercher vers le socialisme lors de la chute du rideau de fer, nous nous sommes résignés à en sortir…

Page 103 … je pense que nous devons maintenir la souveraineté du peuple, et, en internationalistes, essayer de l’étendre, bien sûr. Je ne me bats pas pour maintenir exclusivement la souveraineté nationale grecque, mais je ne veux pas non plus l’abandonner contre rien en échange. Si nous voulons unifier et créer un peuple souverain européen, alors je serai tout à fait pour. Je suis un internationaliste. Nous pouvons avoir un mouvement international souverain. Il n’y a pas de doute que la globalisation détruit la souveraineté nationale, et ne la remplace par aucune autre souveraineté alternative : les seuls à demeurer souverains sont les capitalistes….

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche