Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:08

Mot apparu dernièrement dans le domaine politico-socio-économique qui contracte macro et connerie.

Certains puristes font remarquer que connerie s’écrit avec 2 n, cependant que d’autres observent que cette dernière étant suffisamment grande en elle même il ne convenait pas d’en rajouter et préconisent l’usage d’un seul n.

Des malintentionnés, toujours à la pointe de la médisance, ont voulu voir autre chose dans macronerie. De fait ceux qui utilisent ce mot prennent la précaution, comme les us y invitent, à faire cette déclaration : ‘Toute ressemblance avec qui vous voudrez est purement fortuite’.

Macro qui signifie grand, comme chacun le sait, aurait pu aisément être remplacé par magnus qui le signifie pareillement. Pour ne pas prêter à l’ambigüité, magnus donnant également magnifique, on a préféré macro. Rien n’empêche cependant de considérer la connerie comme magnifique.

Il reste à s’occuper de connerie. On puisera pour cela dans Wikipedia pour retenir quelques approches :

Connerie

Fait d'être con, état de celui qui est con.

  • J'ai parfois le sentiment que la connerie est d'essence divine. — (Yvan Audouard, Lettre ouverte aux cons, 1974)
  • Tous les chemins mènent à la connerie. — (Roland Martin, Le fils interdit, 1993)
  • La connerie c'est comme ça, c'est incurable ! observa Antoine. — (Alain Paul Aimable, Ganja)
  • "La psychanalyse ne guérit pas de la connerie", ajoutait Lacan. — (Michel Pouquet, Initiation à la psychopathologie: des gens comme vous et moi, 1996)

Ajoutons ce petit complément : Une expression a fait son apparition il a quelques années : ‘Pov’con’. Expression reprise dans des affiches sur lesquelles figurait cette injonction : « Casse toi, pov’con !», sans savoir qu’il en était là comme pour les trains dont le peuple en sa sagesse nécessairement populaire a compris qu’il en était toujours un pour en cacher un autre à venir.

Enfin ! Pour ne pas laisser au chaland atrabilaire le soin d’exprimer son humeur noire, je signe, sans en penser un mot :

Petit con ou Gros con. A convenance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche