Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 07:47

A un mois et demi des élections régionales, la liste Nouveau monde, emmenée par Gérard Onesta, a officiellement lancé sa campagne dans le Lauragais. Un coup d’envoi donné mercredi 28 octobre, à l’occasion d’une conférence de presse qui a réuni des candidats issus des différentes forces politiques associées au sein de ce rassemblement.

Trois des quatre premiers de liste dans l’Aude étaient notamment présents : le Narbonnais Patric Roux (Parti occitan) qui conduira cette liste départementale, Manon Le Bretton (Parti de gauche) qui réside à Mireval-Lauragais et Stéphane Linou (EELV), conseiller municipal d’opposition à Castelnaudary et ancien conseiller général.

Un proche de Pierre Izard sur la liste haut-garonnaise

Lors de ce rendez-vous avec la presse, étaient également présents deux anciens membres des instances nationales du Parti socialiste, aujourd’hui représentants de la Nouvelle gauche socialiste : l’ancien député européen Liêm Hoang-Ngoc qui a quitté le PS il y a quelques mois pour fonder ce nouveau parti et Julien Jusforgues, ancien cadre du PS de Haute-Garonne et qui a été durant de très longues années le directeur de cabinet de Pierre Izard au Conseil général. Tous deux seront candidats sur la liste Nouveau monde, le premier dans le Gers et le second en Haute-Garonne.

« Nous avons créé la Nouvelle gauche socialiste pour représenter les socialistes qui ont été déçus après le congrès de Poitiers. Nous voulons proposer autre chose à nos concitoyens et aux électeurs socialistes qui ne comprennent pas les choix faits actuellement par le PS et l’exécutif. Ces orientations nous les contestons et si nous sommes là aujourd’hui, c’est pour dire que les vrais socialistes ne sont pas sur la liste de Delga ou de Saurel. Ils sont sur la liste de Gérard Onesta pour préparer la gauche de demain », a indiqué Liêm Hoang-Ngoc.

Un constat que partage pleinement Julien Jusforgues qui assure la coordination de la Nouvelle gauche socialiste en Haute-Garonne : « Aujourd’hui, de nombreux adhérents quittent le PS ou cessent toute activité militante. Certains ne restent que pour des raisons clientélistes. Nous sommes pour autant persuadés qu’il existe des militants et élus socialistes qui sont sincères mais totalement désorientés par la politique néolibérale qui est menée par ce Gouvernement. Nous avons essayé de faire bouger les lignes de l’intérieur pour finalement arriver à un constat d’échec. Et pour éviter les bouderies, l’abstentionnisme et le repli sur soi, nous avons décidé de créer ce parti qui puisse être fidèle aux valeurs socialistes et redonner du sens à l’engagement des militants socialistes.»

Priorité aux producteurs locaux et plan protéines végétales

Les différents candidats présents ont aussi abordé la plateforme programmatique qu’ils défendront lors de cette campagne et qu’ils comptent appliquer en cas d’élection de Gérard Onesta à la tête de la future grande région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon.

Stéphane Linou a tout d’abord plaidé pour une « articulation des solutions à apporter en matière de protection du climat, de développement économique, d’emploi et de formation professionnelle ». L’ancien conseiller général a aussi appelé à «une nouvelle façon de produire et consommer», indiquant que la Région s’engagerait sur la mise en place d’un plan protéines végétales qui permettra d’accompagner certaines exploitations dans le développement de la culture de légumineuses. Il a également annoncé qu’une priorité serait donnée aux producteurs locaux dans l’ensemble des appels d’offres passés par la collectivité.

Un soutien aux emplois “utiles, durables et non délocalisables”

Manon Le Bretton a quant à elle évoqué « le taux de chômage catastrophique» relevé actuellement dans la région, se prononçant pour une évolution du modèle de développement économique : «Il existe à Castelnaudary des structures très discrètes comme la Société coopérative d’intérêt collectif Pays’en bio. C’est ce genre de modèles issus de l’économie sociale et solidaire que nous souhaitons promouvoir et développer à l’échelle de la région, avec des instances décisionnelles démocratiques qui donnent la priorité aux producteurs locaux et leur assurent des débouchés. Ce sont des emplois non délocalisables et dont le bilan carbone est bien meilleur que celui de la plateforme de la Socamil qui va s’installer à Castelnaudary dans une zone d’activités fortement soutenue par l’actuelle région.»

Patric Roux a lui aussi rappelé l’obligation pour la puissance publique « d’intervenir au profit de l’emploi utile, durable et non délocalisable, plutôt qu’en subventionnant des entreprises». Il a par ailleurs affirmé que la liste Nouveau monde était à l’heure actuelle « la seule à entrer en campagne et à aller au devant des électeurs avec un programme et des propositions politiques concrètes ». Avant de prévenir : « Et nous serons les seuls à véritablement appliquer notre programme !».

http://www.voixdumidilauragais.fr/elections-regionales-la-liste-de-gerard-onesta-fait-campagne-dans-le-lauragais-avec-les-decus-du-ps_3873/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche