Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 07:09

chez Grasset

***

Cet ouvrage était en cours d’écriture lorsque Bernard Maris a été assassiné à Charlie Hebdo.

Ce serait donc là hommage rendu à son auteur que d’écrire ces quelques lignes. Certes ! C’est aussi le désir de lire encore ses dernières pertinences.

Ouvrage inachevé, certainement, mais il n’y parait pas.

Hymne à la France, assurément. Il n’est pas mauvais qu’il en soit ainsi par ces temps-ci, empreints de morosité et de ‘déclinisme’.

Le pays est passé en revue dans son histoire comme dans sa géographie, dans son économie aussi. Dans sa sociologie. Les épreuves qu’il traverse vont-elles le faire sombrer ? Il n’est pas dit. Car la France, pour être un pays, semble bien, avec sa République à nulle autre pareille, ne pas être un pays tout à fait comme les autres.

Les sujets abordés, nombreux, sont tout autant le modèle d’intégration à la française que l’éducation, le monde rural et urbain, l’écologie, la démographie,…. , toutes choses traitées comme un peintre ferait d’un tableau pour le composer dans son architecture colorée, par petites touches, mais avec les références utiles puisées auprès des spécialistes sérieux qui ne s’en laissent pas compter par l’humeur ambiante de la mondialisation, le néolibéralisme dans lequel quelques-uns voudraient nous dissoudre.

La dent est parfois ironiquement cruelle contre les ‘têtes d’œufs’ qui nous gouvernent, ainsi : « Interrogée sur Patrick Modiano, la ministre de la Culture Fleur Pellerin,…., dit qu’elle ne l’avait pas lu et qu’elle ne lisait pas de livres. Elle n’avait pas le temps, trop occupée – à la culture sans doute ». Il est bon qu’il en soit de la sorte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche