Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 03:10

L’usage veut qu’on parle de xénophobie, terme plus flou que celui de racisme depuis que la génétique a démontré que les races n’existent pas, terme plus englobant et plus mou aussi car dans la xénophobie entrent diverses catégories : religieuse, politique,….

Dans les messages (1) (2) – « Socialistes, communistes, musulmans ! Faites un geste pour la terre : suicidez-vous". Avec le commentaire suivant : "Hihi ! Un beau rêve" - diffusés sur Facebook par des représentants du FN audois la référence faite aux musulmans renvoie bien dans sa radicalité à du racisme, quant aux propos tenus contre les socialistes et les communistes, ils ne sont pas sans faire remonter à la mémoire qu’il a été dans l’histoire, portant pas si lointaine, des catégories politiques contraintes de porter un signe distinctif et envoyées dans les camps de la mort.

La lecture du journal dans lequel sont relatés ces faits ne permet pas de savoir si plainte a été déposée, ou que la justice se soit autosaisie.

Que des individus, identifiés et par leur nom et leur appartenance politique, puissent invoquer l’humour sur de tels sujets ne trompe personne, et qu’il ne se passe rien n’est pas sans inquiéter lorsque le gouvernement clame qu’il entend lutter partout sans oublier les réseaux du net.

  1. http://www.lindependant.fr/2015/02/23/sur-le-web-des-candidats-fn-affichent-un-racisme-assume,1995126.php
  2. http://www.sudouest.fr/2015/02/23/departementales-sur-facebook-un-candidat-fn-appelle-les-musulmans-a-se-suicider-1839139-5208.php

Ainsi le racisme progresse dans l’Aude sans complexe, porté par le FN dont on se demande par quel artifice un responsable national du CRIF distingue entre le parti (sa philosophie) et la leader de celui-ci qui serait, selon lui, en la personne irréprochable (3) car il faut bien convenir qu’un leader existe des idées du parti qu’il dirige. Il y a quelque chose qui échappe à l’entendement lorsqu’on sait que Marine Le Pen valse à Vienne en compagnie de « …..néonazis, antisémites et négationnistes » selon le journal l’Express (4), quelque chose qui échappe à l’entendement sauf à faire l’hypothèse improbable que ce responsable du CRIF est atteint de confusion mentale.

  1. Vidéo 5mn http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/02/23/pour-le-president-du-crif-marine-le-pen-est-irreprochable-personnellement_4581604_3224.html
  2. http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/marine-le-pen-valse-a-vienne-avec-des-pangermanistes_1076264.html

La xénophobie progresse dans l’Aude jusqu’ici socialiste. Cela a été observé aux dernières élections municipales, le FN atteignant partout des scores inquiétants. Il faut bien se demander pour quelle raison le département bascule ainsi.

L’état de déshérence économique dans lequel il est, le chômage, la misère rampante, toutes choses ajoutées au fait que les élus pratiquent le clientélisme mais fort peu la réflexion politique, soutiennent contre vents et marées la politique austéritaire gouvernementale donne à penser qu’il est ici comme dans le Nord de la France des populations désespérées qui essayent autre chose.

La xénophobie, liée au rejet de l’autre, progresse partout en France et la législative partielle du Doubs du 8 février n’est pas faite pour rassurer, d’autant que ce qu’on appelle le Front républicain semble avoir fait long feu, le ni-ni de l’UMP ne pouvant en aucune manière être considéré comme faisant barrage à l’extrême-droite mais plutôt être une courtoisie.

La xénophobie progresse d’autant plus que la France, l’Europe, et le monde, sont dans un mouvement dextrogyre (de droitisation) selon l’expression de Régis Debray (5), mouvement lié à la mondialisation libérale. Ainsi, pour perpétuer leur représentation, les partis font leur, à des degrés variables, le contenu de l’extrême droite, sans pour autant convaincre sur leur nom, puisque seul le FN profite, mais en entrainant le curseur toujours plus à droite, ce qui conduit à une accoutumance et une banalisation de ce qu’il y a peu était rejeté.

  1. Vidéo 43’ http://exergue.over-blog.com/2015/01/la-republique-l-islam-et-la-laicite-une-emission-de-mediapart.html

L’Europe du nord, dit-on, face aux difficultés est plus encline à développer les idées d’extrême droite que l’Europe du sud. L’hypothèse est avancée que la Grèce, l’Espagne et le Portugal, au contraire des démocraties du nord, sont sorties récemment de dictatures fascistes et qu’elles n’entendent pas remettre le couvert.

Cependant on doit craindre que si des gouvernements tel que celui conduit pas Syriza en Grèce ou celui que pourrait conduire dans un jour prochain Podemos en Espagne échouent ce soit la porte ouverte aux partis d’extrême droite à cet instant contenus par le vécu de l’histoire récente.

Si cela devait arriver, il faudra tenir pour responsables les gouvernements européens, des plus agressifs aux plus timorés, qui par leur comportement à l’égard des gouvernements du sud n’ont voulu entendre que la voix de la finance et celle de leurs intérêts pour rester sourd à l’appel démocratique et à la misère des peuples.

Pour revenir à la France, le choix de l’extrême droite semble progresser dans les esprits sans que cela inquiète vraiment les partis dominants. Ce n’est pas avec quelques belles phrases, creuses d’avoir été trop souvent prononcées, qu’on fait une politique capable de renverser le courant, ceci d’autant qu’il y a une complaisance médiatico-politique à l’égard du FN et tandis, qu’à contrario, on se gausse des hommes politiques qui bataillent sur le terrain (Souvenons-nous d’Henin-Beaumont où les pachydermes du PS ne se sont manifestés que lorsqu’ils ont su que J - L Mélenchon montait au créneau, mais pas avant).

Au regard de cette montée de l’extrême-droite et devant l’absence de réaction politique chaque jour une provocation nouvelle a lieu qui recule toujours la limite de l’intolérable. Ainsi le FN teste-t-il la capacité de résistance de la démocratie représentative ébranlée. Ce sont les messages sur Facebook des responsables du FN audois (au passage on lira le nombre de personnes qui ont ‘liké’), mais ce sont aussi toutes les provocations spectaculaires et calculées du maire de Béziers, Robert Ménard, franchisé FN, qui un jour installe une crèche, un autre placarde des affiches dans sa ville avec un révolver (sécurité oblige), continue en voulant débaptiser une rue (ce qui sera fait le 14 mars prochain) commémorant l’anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie au profit d’Helie Denoix de Saint-Marc putschiste (certes gracié, réhabilité, même décoré par le Président Sarkozy ?!) avec les généraux de l’OAS (6).

Ainsi, aux divers motifs, les gouvernements en France et en Europe font-ils le lit de l’immonde. Puis, un jour prochain, le mal arrivé, les gestionnaires de ces gouvernements diront : « Ce n’est pas ce qu’on a voulu ».

Comment peut-on être aussi bête ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

carol 27/02/2015 08:13

indispensable:
voir, revoir et diffuser autour de soi ce reportage d'Arte pour bien identifier la cause de la désespérance des peuples méprisés, et pas seulement grec https://www.youtube.com/watch?v=TaAaOf73E40#t=678
et ne pas se tromper d'adversaire

Il Rève 27/02/2015 07:29

Les politiques choisies par les responsables n'étant plus que la suite des décisions économiques salutaires à la sauvegarde, voir au développement, du système capitaliste, il semble logique que ce vide d'orientation bénéficient à ceux qui n'ont pas encore, en France, assumé les fonctions gouvernementales. Il faut ajouter à cela que les positions prises par le FN, vis à vis de la République, de la laïcité, et de l'Europe correspondent tout à fait à un partage démocratique majoritaire. Oui les français aiment la liberté, l'égalité et la fraternité. Oui les français ne veulent pas que la religion, même économique leur dicte leur conduite. Oui les français ont dit NON à l'Europe. Ajoutons à cela que le discours sécuritaire, y compris avec port d'armes est plutôt rassurant pour nombre de concitoyens. Ajoutons que l'on entend davantage sur les ondes et sur les TV, Marine que Jean - Luc.. L'ensemble du tableau ainsi reconstitué nous présente un avenir bien compliqué pour les défenseurs des droits de l'homme, de la démocratie et du progrès humain. Bonne chance quand même à tous les citoyens dont le cœur et la raison gardent le socialisme comme horizon.

carol 27/02/2015 07:27

excellent article
certains regardent "ça" comme les vaches regardent passer les trains
"matin brun" est d'une cruelle actualité: http://www.ifecosse.org.uk/IMG/pdf/Matin_Brun_texte.pdf

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche