Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 06:45

Editions Climats

Quand on renifle qu’un auteur est « bon », tant vaut-il le fréquenter ; même et surtout s’il s’agit de football car, celui-ci, mobilisant des milliards de personnes lors des coupes du monde, des milliers dans les stades, le phénomène est suffisamment important pour qu’on s’y attarde. Roger Garaudy disait en substance, au temps où il était au PC, (de mémoire) : on pourra dire tout ce qu’on veut de Johnny Halliday, il est incontournable.

Furtivement sont cités Hegel, Semprun, Gramsci, Camus,… ; cette observation à l’intention des intellectuels qui aurait du mal à condescendre à lire ce petit fascicule et qui se trouvent égratignés dans le bouquin.

****

Il y a plusieurs façons de faire le choix d’un livre et de le lire. L’une est d’aller s’y trouver conforté ; ce n’est certainement pas toujours la plus judicieuse. Une autre c’est de s’y trouver dérangé ; et c’est là que l’on va vraisemblablement progresser.

****

Note 8 (p 34 et 35) « Les Etats-Unis constituent une exception intéressante à la règle. D’une part, comme on le sait, c’est la seule société capitaliste développée où le football n’a pas pris racine (ce qu’il faut peut-être rapprocher de l’absence, symptomatique, d’un mouvement ouvrier révolutionnaire de masse) ; D’autre part, les essais contemporains pour y implanter par le haut le « soccer » s’y appuient avant tout sur les classes moyennes et la population universitaire. Il se pourrait donc que les Etats-Unis deviennent un laboratoire pour le football du futur, c'est-à-dire pour ce que le Marché global aura jugé profitable d’en faire ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Il Rève 23/11/2014 07:42

Pas de commentaire sans avoir lu.
JCMichéa fait donc l'éloge du livre de Edouardo Galeano dans son petit opuscule de 29 pages (sans les notes), Les intellectuels le peuple et le ballon rond.
Ne citant ni Marx ni Jean Marie Brohm que tous deux il évoque pourtant l'un par une citation l'autre par un raccourci de sa thèse, JCMichéa veut nous cacher bien des choses. Heureusement que dans les annexes se trouvent des extrits du livre de Galeano dont le sublime : "Par quoi le football ressemble t il à dieu?". Voilà donc réhabilité la pensée de Marx, pas celle de Brohm. Tout est dit.

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche