Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 11:12

Il semble utile de rappeler l’article 2 de la Charte d’Amiens (lien 1). Ce qui vaut pour l’indépendance syndicale vis-à-vis des partis politiques vaut pour les partis vis-à-vis des syndicats, dans l’intérêt même des syndicats et des partis.

Qu’il y ait entre un syndicat et un parti politique, à la faveur d’un sujet ou même philosophiquement, convergence d’analyse et de proposition, il se peut, cela n’implique pas qu’ils deviennent l’un la courroie de l’autre, l’autre celle de l’un. Ils ont tous deux à y perdre, ne serait-ce qu’auprès de leurs propres adhérents ou militants.

La CGT a été longtemps accusée d’être la courroie de transmission du PC, la CFDT est critiquée de collaboration avec les gouvernements qui se succèdent. Il convient d’en tirer leçon.

Ce serait une erreur de penser que les syndicats n’ont pas un projet politique - hier comme aujourd’hui - qui les fonde, pour autant ils ne peuvent se confondre et être confondus avec des partis politiques.

La tentation est grande de faire copain-copain, d’avoir une approche dans le temps à géométrie variable. Attention ! Prudence !

Pour plus d’informations on lira les liens 2, 3, 4)

  1. http://pluriel.free.fr/syndicats.html
  2. http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2014/01/11/une-independance-syndicale-a-geometrie-variable/
  3. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-independance-syndicale-129131
  4. http://blogs.mediapart.fr/blog/frachon23/250212/charte-damiens-et-partis-politiques-ou-le-syndicalisme-libertaire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche