Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 08:33

Jaurès, Sarkozy s’en est emparé comme il l’a fait de Guy Moquet, avant de se faire ressemeler par Edgard Morin qui, profitant qu’il était encore vivant, a fait savoir vertement à la plume (H Guaino) de l’inculte qu’il n’avait rien compris de sa pensée. Puis Hollande a fait pareillement à Carmaux, et s’est fait huer ; pouvait-il en être autrement ?

Il est des personnages célèbres, de préférence défunts, que les politiques du moment s’accrochent à la boutonnière, pas parce qu’ils partagent leur philosophie, leur manière d’être et d’agir, mais parce qu’ils espèrent, à les citer, à se les approprier, quelques retombées juteuses.

Jaurès, dont c’est le centenaire de la mort - ça ne vous a pas échappé, aura cette année fort à faire, et sans que jamais les uns et les autres viennent vraiment s’abreuver à sa réflexion, s’inscrire dans son humanisme voire son humanité. C’est ainsi. C’est aussi la raison pour laquelle il vous est proposé le discours suivant (lien) qui change de l’ordinaire et que Raoul Jennar a qualifié de superbe. A vous de juger.

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2014/04/24/nous-celebrons-jaures/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche