Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 16:10

chez Gallimard

4ième de couverture : « Il fut l’homme le plus haï de la vie politique française. Mais son œuvre, comme législateur et comme penseur de la République, continue à tisser nos vies.

Son idée de la France procède d’un constat douloureux : l’impossibilité de la République, depuis la Révolution française, à s’enraciner dans un pays perpétuellement divisé et à vaincre l’épreuve de la durée. Il faut donner aux Français une vision pacifiée de leur passé pour leur dessiner un avenir commun. Tâche immense. Grâce à l’École et au suffrage local, la politique doit pouvoir irriguer le plus chétif des villages ; avec l’aventure coloniale, la République comme civilisation doit pouvoir rayonner sur le vaste monde. C’est ce qui s’appelle refaire la France.

La singularité de Jules Ferry? C’est d’incarner tout à la fois l’autorité de l’État et l’autonomie de l’individu, l’accomplissement de la promesse républicaine et la critique du maximalisme républicain. Il veut faire vivre conjointement la nation comme héritage et la nation comme volonté – la tradition et la liberté. »

Un excellent livre dans lequel Mona Ozouf communique son travail d’historienne dans une belle et bonne langue. On y découvre Jules Ferry expliqué dans son temps, ce qui évite bien des interprétations car s’il convient de porter jugement (comme cela se fait trop souvent), encore faut-il le faire à contexte donné.

A cette heure actuelle de la territorialisation qui entend créer de grandes régions pour satisfaire à l’esprit économique et à la mondialisation libérale plus qu’à développer celui du politique, qui s’organise pour confier la décision à quelques barons « élus », il n’est pas sans intérêt de savoir pour quelles raisons Jules Ferry s’est attaché à ce que le pouvoir soit, au plus près du terrain, mis dans les mains des citoyens. Etc.…

Méditer sur le jour qu’il nous est donné de vivre mérite qu’on aille faire un tour auprès de Jules Ferry. Peut être constaterons nous que sa pensée d’apparence hésitante a travaillé dans le temps long pour enraciner cette République à laquelle nous tenons et qui reçoit tant de coups de boutoirs.

Suivent 3 liens, le dernier, une émission de France-Culture, donne la parole à Mona Ozouf

http://www.telerama.fr/livres/jules-ferry-la-liberte-et-la-tradition,111482.php

http://lenouveaucenacle.fr/jules-ferry-la-liberte-et-la-tradition-de-mona-ozouf

http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-11-12-actualite-de-jules-ferry-2012-08-25

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche