Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 00:28

Connaissez-vous le GMT ? TAFTA ? Avez-vous entendu parler des négociations entre l’Europe et les USA concernant un grand marché transatlantique qui risque de remettre en cause les normes de fabrication du vin, les appellations,… ? Visiblement le Président de cette Union de caves coopératives n’en a pas entendu parler. Pourtant il participe au syndicat du cru Corbières, ailleurs dans d’autres instances,… Il écoute poliment (Cause toujours mon petit !).

Un mois passe. Plus peut-être. Bien plus tard, rencontré à la faveur d’une journée de solidarité en faveur d’un viticulteur, il ne dit mot. La vingtaine de viticulteurs présents papotent joyeusement. Que savent-ils de ce qui leur pend au nez ? Rien ! L’un observe, satisfait, que les cours du vin ont remonté. Se félicite de savoir la « crise » derrière. J’observe qu’elle est peut-être devant. Un autre sujet fuse. Il fait bon. L’air est vif. Le soleil commence à chauffer les corps. Que demander de plus ?

Exergue

*****

Article paru dans « Contexte »

https://www.contexte.com/article/accords-commercial-transatlantique/les-regions-viticoles-sinquietent-des-effets-du-traite-commercial-avec-les-etats-unis.html

Les régions viticoles s’inquiètent des effets du traité commercial avec les États-Unis

Les élus redoutent un rapport de force favorable aux États-Unis, où la fabrication du vin répond à des critères de qualité bien moins exigeants. Ils posent leurs conditions à la signature d’un accord.

Les Français pourront-ils, demain, consommer du vin issu de cépages OGM ou des breuvages coupés à l’eau, commodes pour gonfler les rendements ? Autorisées aux États-Unis, ces pratiques donnent de l’urticaire aux régions viticoles européennes, qui commencent à cerner les retentissements potentiels du traité transatlantique actuellement discuté par Bruxelles et Washington.

Combat de normes

Réunis à Baranya, en Hongrie, les 13 et 14 mars, les représentants des territoires pourvoyeurs de vin adressent une mise en garde contre la remise en cause des savoir-faire européens :

« Pour le secteur vitivinicole, ce sont les normes européennes (adossées à celles de l’Organisation internationale du vin), plus ambitieuses, qui risquent d’être sacrifiées, dans la mesure où les USA ont quitté l’OIV en 2001 précisément parce qu’ils n’ont pas souhaité se lier aux normes établies et observées. »

Le combat des normes dans lequel se lancent ces régions issues de huit pays (Allemagne, Autriche, Espagne, France, Hongrie, Luxembourg, Roumanie, République tchèque) préfigure celui des appellations.

Outre-Atlantique, les rayons affichent des bouteilles étiquetées « Champagne », « Chianti » ou « Chablis », produites dans des conditions qui n’ont rien à voir avec le cahier des charges imposé aux producteurs français ou italiens.

L’ombre du vin rosé

Sacrés en Europe, ces vignobles sont ravalés au rang de vocables « semi-génériques » aux États-Unis.

S’ils signent l’accord commercial, les Européens devront alors s’assurer que les autorités américaines abandonnent, en contrepartie, l’usage des indications géographiques européennes, « tant sur leur marché intérieur qu’à l’exportation », exige l’Assemblée des régions européennes viticoles.

« L’agroalimentaire et les produits de terroir sont des postes d’exportation suffisamment significatifs pour que l’on soit vigilants. Il n’y a pas qu’EADS et Airbus dans l’économie française et européenne », insiste le président de Champagne-Ardenne Jean-Paul Bachy, qui mène les discussions avec les autres régions.

Elles embrayeront le 9 mai par le vote d’une résolution au Luxembourg. À quelques semaines des européennes, la caisse de résonance médiatique est toute trouvée.

Presque une variante de l’épisode rocambolesque sur le coupage du vin rosé, dont la recette concoctée par les experts de la « comitologie » à Bruxelles, avait été broyée par la campagne des européennes en 2009.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Il Rève 06/04/2014 06:55

A l'adresse du GMT : "Touche pas à mon vin". "Touche pas à mon fromage". "Touche pas à mon champagne". "Touche pas à mon saucisson" . Touche pas à mes Lumières. Touche pas.

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche