Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 07:13

Quelle Europe ? Celle des libéraux ou celle des peuples ?

Communiqué de la mairie de Douzens

Bonjour,
Dans le cadre de la fête de la tolérance organisée par la Communauté de Communes de Piémont Alaric, une exposition sera ouverte au public à la Mairie de Douzens dans la salle du conseil muni
cipal.

Les personnes intéressées par cette exposition pourront contacter la Mairie de Douzens et l’animateur jeunesse (06-87-22-08-03) pour connaitre les horaires d'ouverture et de visite. L'exposition sera visible du Lundi 14 au Mardi 22 avril.

Cette année le thème de la fête de la tolérance est "l'Europe et la Paix". Elle aura lieu les 5,6 et 7 Mai respectivement dans les villages de Capendu, Douzens et Badens.

Description de l’exposition :

Cette exposition, conçue comme un parcours a pour objectif de permettre à chaque visiteur de ressentir, de façon ludique et didactique, sa pleine appartenance à l’Europe.

Cinquante auteurs issus de l’Union européenne ont été sollicités pour réaliser des illustrations ou des bandes dessinées inédites d’une à quatre pages. Elles traduisent des idées simples et emblématiques de l’identité européenne, qu’il s’agisse des principes humanistes, des réalités quotidiennes ou de projets communs en construction.

L’auteur français Charles Berberian a créé pour les besoins de l’exposition un personnage. Cette jeune femme européenne, âgée de 18/20 ans, étudie l’architecture et visite les différents pays de l’Union européenne.

Personnage « fil rouge » de l’exposition, elle assure le lien entre ses différentes parties, on la retrouve dans chacune des bandes dessinées présentées.

*****

Exergue ne peut qu’inviter à visiter cette exposition, ne serait-ce que par curiosité. Dans le même temps, attirer l’attention sur la présentation faite de l’Europe qui ne correspond pas à la réalité.

L’Europe n’est pas un espace de paix mais celui de la guerre économique. Un espace dans lequel les pays les plus faibles sont placés sous la tutelle, sinon la dictature des plus forts, les travailleurs contraints à la concurrence fratricide au bénéfice des entreprises qui entendent agrandir leurs profits, contraints à accepter pour survivre des conditions toujours plus dégradées.

Il y a loin de ce qui nous est vendu de l’Europe, de ce que nous souhaiterions qu’elle soit, au vécu que les femmes, les enfants et les hommes de ce que l’on appelle un peu trop vite l’Europe en ont. J’ai vu à ma table, Pablo, un enfant qui n’avait pas 10 ans, s’extasier devant la nourriture en répétant : « es comida, es comida », entendu l’ami de sa mère déclarer qu’il envisageait de vendre un rein pour faire vivre les siens après que le très libéral Rajoy ait invité les espagnols à quitter leur pays, l’Europe étant leur grande famille.

Au quotidien les peuples, qu’ils soient grec, espagnol, portugais,…. français, souffrent de cette Europe. Pour ce qui est de notre propre région, demandons aux viticulteurs ce qu’ils doivent à cette Europe qui les a forcés à l’arrachage, pour certains à la ruine et au suicide.

Le dessein de l’Europe libérale, car il faut la qualifier, n’est pas pour les peuples mais pour celui des marchands, des financiers,…pas plus qu’il est celui de la tolérance.

Point d’humanisme là dedans. Le libéralisme -théorie économique, faut-il le rappeler- n’est pas l'humanisme. Son objectif naturel est de « marchandiser », déréguler, privatiser tout ce qui peut l’être : services publics (santé, éducation,…. poste) pour le profit de quelques uns.

Comment pourrait-on sentir son appartenance à l’Europe quand il n’y a pas de pays européen, de peuple européen, de gouvernement européen, pas plus que d’identité européenne ?

Comment pourrait-on sentir son appartenance européenne quand les citoyens des pays européens ne sont pas maîtres de leur avenir, obligés malgré leur choix citoyen d’accepter le TCE ? Quand ils ne sont pas informés par leurs dirigeants politiques des négociations sur le Grand Marché Transatlantique (GMT) qui va démanteler le code du travail, abaisser les normes sanitaires et phytosanitaires,… ? Quand ils sont niés dans leur citoyenneté; ainsi le jeudi 3 avril, le nouveau ministre des Finances, Michel Sapin, faisait cette déclaration stupéfiante sur France Inter au sujet du GMT, en réponse à un auditeur qui demandait si un projet d’une telle ampleur ne méritait pas un référendum. « … c'est un des fondements de l'Europe que d'être un grand marché (1)... le référendum n'est pas la bonne réponse démocratique a une question comme celle-ci,…Cela ne veut pas dire qu’il ne doit pas y avoir débat. Il doit y avoir débat sur tous les sujets difficiles, parce que les Français doivent pouvoir comprendre ce qui se passe. Trop souvent, et depuis trop longtemps, il ne comprennent plus les enjeux, ils ne comprennent donc plus les réponses qui sont apportées ». Pour Michel Sapin, nous sommes trop cons pour pouvoir prétendre à l’exercice de la citoyenneté. Certainement envisage-t-il de présenter un projet de loi afin d’instituer un examen pour autoriser le droit de vote.

Quel sens apporter à cette exposition ? Serait-ce une opération de propagande politique à l’approche des élections européennes ?

Est-ce faire un procès d’intention que de remarquer que l’exposition aura lieu juste avant les élections européennes ?

Chacun décidera et jugera en conscience quant au moment de la célébration de l’Europe libérale.

Guille (2), reviens, ils sont devenus fous !

  1. Lire avec attention le discours prémonitoire de P Mendes-France contre le Traité de Rome http://exergue.over-blog.com/article-discours-de-pierre-mendes-france-contre-101402209.html
  2. Georges Guille, né à Badens, Conseiller général du canton de Capendu, Député de l’Aude, ministre de la 4ième République, fondateur de la SFIO dans le département, auteur de : « La gauche la plus bête ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche