Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 06:34

Et pourquoi pas le 1ier Homme de France ? Hein ! Pourquoi pas !

A condition toutefois d’élire un Président de la République homosexuel. Ça vous dérange ? Pas moi. Mais toujours la 1ier Dame de France si nous élisions une lesbienne.

****

Présentement, la 1ier Dame de France n’est pas l’épouse du Président de la République, mais sa concubine.

Ni marié, ni pacsé, cela évite des conflits juridiques liés à une procédure de divorce, ouvre des facilités de remplacement non négligeables.

Oui, des facilités non négligeables : car il doit y avoir du monde au portillon quand tu es Président de la République. Du coup, c’est la politique de l’offre. Et comme chacun sait depuis les vœux à la presse, dans l’optique libérale : c’est l’offre qui créée la demande. Autant dire aussi que notre Président de la République n’est pour rien dans tout cela. Consommateur, il ne fait que succomber aux propositions du marché.

****

Voici donc que surgit une nouvelle 1ier Dame de France. Au gré des amours qui se font et se défont, nous pourrions avoir une 1ier Dame de France différente chaque année. Ça serait rigolo.

Pour le coup, sans nul doute, on pourrait parler de changement !

****

Et on parle de statut pour l’élue. Va falloir envisager tous les cas de figure.

Élue de qui d’ailleurs ? De moi ? De vous ?

Demandez le programme érotique !

****

…..et pendant ce temps là, le pays, en chacun de ses citoyens, oublie qu’il est dans la Mouise libérale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

carol 23/01/2014 08:27

quand tu dis: "A condition toutefois d’élire un Président de la République homosexuel"
je pense que ce n'est pas le seul cas de figure: si ségolène avait été élue présidente, le dit françois aurait été 1er homme..mais bon, on ne refait pas l'histoire..et c'est tant mieux..
ceci dit on a d'autres chats à fouetter, non?

nuria 22/01/2014 10:28

oui pendant ce temps les mesures libérales pleuvent , mais nous ne pleurerons pas la suppression du statut de 1ère dame.
une par an !
nous avons échappé à DSK! mais on aurait eu du mal à suivre la favorite du jour !
Le président ne respecte plus les institutions de la République qu'il est sensé représenter. On se croirait aux temps des monarques qui se pavanaient avec leurs favorites! et la reine pleurait la pooovre! c'est cela qui est grave ! vive la VI qu'il s'en aillent tous !

Il Rève 22/01/2014 07:54

La dernière aventure de François Hollande (et non pas du président de la République) a inspiré bon nombre de journalistes et de commentateurs. N'en déplaise à la modestie de celui qui écrit ces quelques lignes, jamais nous n'avons rencontré une telle perspective. Poursuivons. Un homme est aimé d'une femme et cet amour est partagé. Lui veut devenir Président de la République. Rien ne l'en empêche. Il le devient. Il n'est donc plus un homme. Il n'est pas seulement un homme. Il est président. C'est à dire le garant des institutions de la République. Et en ce sens il doit être exemplaire. Vis à vis de toutes les institutions, dont le mariage civil. Il n'en fait rien et il demeure, fidèle en cela à la Liberté qu'assure le 1er terme du triptyque, libre des liens du mariage qu'il ne contracte pas. Dans un sens il tourne le dos à l'institution qu'il garantit pour conserver sa liberté d'homme. Fait il ainsi pour ce qui concerne d'autres affaires, d'autres questions. Est il davantage homme que militant quand il s'agit du socialisme ? Est il davantage homme que président quand il préside aux destinées de la France. Nous en avons bien une certaine confirmation par les récents vœux et conférence.

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche