Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 11:12

Je vous parle d’un temps

Que les moins de 20 ans

Ne peuvent pas connaitre

Dans La Dépêche en ce temps là

Ecrivait Barsalou pas encore un JR.

***

Voici ci-dessous reproduit le 1ier texte filé à la presse lors de la conférence donné par les représentants de la liste : « Carcassonne la citoyenne ».

***

« CARCASSONNE LA CITOYENNE »

Pour une ville dynamique, solidaire, écologique, démocratique

Propositions du Front de Gauche*, d'Europe Écologie-Les Verts, et de l’Association Convergence Communiste 11.

Défendre une alternative à la politique d'austérité du gouvernement, faire barrage à la droite et à l'extrême-droite, combattre l'abstention et faire des municipales un moment de reconquête de la souveraineté du peuple, voilà ce que nous voulons faire !

Dans un contexte marqué par la poursuite de la crise économique, les politiques libérales et austéritaires conduites en France et en Europe accentuent l'exclusion et la précarité alors que les collectivités locales se voient imposer des charges accrues sans les moyens financiers.

Carcassonne a besoin de démocratie, de donner la parole au peuple, de le faire participer vraiment aux décisions qui le concernent. Il faut inventer ensemble des moyens, démocratiser la vie municipale, soutenir la vie associative en garantissant son indépendance, pour faire de la politique l'affaire de tous.

Carcassonne doit mettre en œuvre une autre politique des Services Publics : logement, santé, transport, eau, énergie… Nous refusons la marchandisation et la lutte de tous contre tous, nous mettrons à l'ordre du jour la gratuité des transports, la création d'un centre de santé et la construction et la réhabilitation de logements sociaux.

Carcassonne doit appliquer la règle verte. Les exigences écologiques seront prises en compte (logement, transport,…). Carcassonne doit mettre en œuvre sans attendre la transition énergétique que nous impose la crise écologique.

Carcassonne doit favoriser le développement économique en soutenant la relocalisation d'emplois, la synergie industrie/agriculture et la création d'entreprises qui génèrent des emplois solidaires dans le respect de l'environnement, des droits sociaux et de l'humain.

Carcassonne a besoin d'une nouvelle politique pour la culture qui doit être outil de liberté, d'émancipation, de lutte contre les inégalités, et favoriser le vivre ensemble, face à la « culture marchande » capitaliste. Nous souhaitons promouvoir la langue et la culture occitane et faire vivre intensément la diversité culturelle.

L'acte 3 de la décentralisation aggrave les baisses de dotation avec un impact sur les politiques locales. Ce sont des données à prendre en considération car elles réduisent les marges de manœuvre des communes. Il est décisif que les batailles menées par les municipalités se combinent, que des communes agissent ensemble, pour changer le rapport de force.

Nous lions mobilisations et élections, la rue et les urnes. Avec le mouvement social, avec celles et ceux qui se battent, nous voulons contribuer à la réponse politique dont nous avons touTEs besoin.

C'est pourquoi nous travaillons à une liste pour le premier tour, ouverte aux militantEs et aux forces qui se reconnaissent dans cette démarche. Nous voulons construire des propositions politiques concrètes (dont beaucoup sont déjà élaborées dans le secteur associatif et syndical) et une liste à travers des débats multiples avec les citoyenNEs, avec les associations et les syndicalistes, mais aussi avec toutes les forces politiques qui le souhaitent et veulent combattre les politiques d'austérité.

* Le Front de Gauche, à Carcassonne, ce sont : les Alternatifs, la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique, la Gauche Anticapitaliste, le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche et des apartidaires.

***

Et voici ce qu’il en a été dit (1) par « JR », le bien initialisé.

  1. http://www.ladepeche.fr/article/2013/11/09/1749037-carcassonne-front-de-gauche-et-eelv-font-liste-commune.html

***

Peut-on parler de journalisme, concernant JR ?

De caniveau assurément. Tout bien compris, l’ironie, ou ce qu’il pense être de l’ironie ou du mordant, traduit bien le malaise des « socialistes solfériniens», dont il fait partie à tenir compte, en filigrane comme il dit, du ton et du verbe de sa prose.

Des arguments, s’il tenait à donner son point de vue partisan, c’est ce qui manque à l’article. C’est ce qu’aurait fait Barsalou.

Mais également, tout aussi bien, à user de la métaphore, JR aurait été mieux inspiré d’emprunter à thème de la porcherie, il y aurait été plus à l’aise, qu’à celui du mariage et de la gestation qui exprime, ici encore en filigrane, au regard des derniers évènements (mariage gay,…) une incompréhension de l’époque et fait état d’un esprit réactionnaire.

Etre journaliste ne s’improvise pas.

***

Vous vous demandez certainement qui était Barsalou, Joseph de son prénom ? L’éditorialiste de La Dépêche, au temps où celle-ci avait une ligne politique de solide charpente.

Alors, le socialisme dans l’Aude avait nom Georges Guille, dit aussi, partout en France, le Robespierre du socialisme, et qui écrivit plus tard, de manière ô combien prémonitoire : « La Gauche la plus bête ».

Comme il y eut alors une connivence et une conjonction des talents, Barsalou-Guille, il y a aujourd’hui une connivence et une conjonction de la médiocrité JR et les barons socialistes du moment. Question d’époque !

***

Pour faire pendant au papier (torchon ?) de JR, voici ce qu’écrit plus sobrement le journaliste de L’Indépendant.

http://www.lindependant.fr/2013/11/08/carcassonne-le-front-de-gauche-eelv-et-convergence-communiste-font-liste-commune-pour-les-municiaples,1809797.php

***

Finalement, finalement, que faut-il retenir de tout cela ?

Que les « socialistes » et les « communistes » locaux d’obédience solférinienne ont les jetons et qu’il ne sera pas assez d’une presse complaisante à leur égard pour empêcher qu’ils soient boutés dehors. Hier, ils commandaient un sondage « confidentiel », puis le communiste de servitude appelait l’extrême-gauche à venir sur la liste Perez. Que proposeront-ils demain ?

En attendant, comme dit JR : « Verdict des urnes en mars prochain ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nuria 10/11/2013 18:21

le journaliste de l'indépendant est comme son nom l'indique plus "indépendant" vis à vis des solfériniens ! merci à lui

olivecau 10/11/2013 14:21

je valide c'est article le JR de la dépêche devrai un peu sortir de ça bulle et regarder par la fenêtre ce qu'il se passe dehors

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche