Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 18:05

A Limoux, les conseillers municipaux communistes-solfériniens, qui viennent de renouveler leur soutien au maire, s’abstiennent lors du vote sur le projet de sécurité mettant en scène les citoyens vigilants, pour finalement annoncer dans un communiqué de presse (1) qu’ils regrettent tout ceci, tout en argumentant de la nécessité de cette participation citoyenne. Comprenne qui pourra !

On mesure l’état confusionnel dans lequel ils se trouvent, leur inaptitude à avoir une position claire qui leur appartient et à laquelle ils se tiennent.

Le maire, n’ayant cure de leur abstention, continue comme bon lui semble ; ce qui après tout est bien normal lorsqu’on a affaire à des chiffes molles.

Mesurant ainsi leur incapacité à résister au maire, nous voilà richement enseignés quant à la manière dont ils s’aplatiront au sein du nouveau conseil municipal si Dupré est réélu grâce à eux.

Marie-Ange Larruy tenait l’argument (1) pour justifier son abstention-adhésion suivant : « ...il y a une augmentation des cambriolages ». Je cherchais en vain un article de presse vieux de quelques mois dans lequel la gendarmerie interrogée répondait qu’il n’y en avait pas à Limoux et dans le limouxin pas plus qu’ailleurs, et même moins, et voilà qu’en date du 22/10/2013, je lis (2) dans L’Indépendant : « Aude : les cambriolages en baisse… mais par partout ». Et l’article de citer les zones à risque, dans lequel ne figure pas, bien entendu, Limoux. Alors ! Camarade Larruy, « il y a une augmentation des cambriolages », comme tu le dis, ou tu nous racontes des salades pour justifier ton abstention-adhésion ?

Au regard de ce qui précède pourquoi ne pas filer un petit coup de main à Marie-Ange Larruy afin quelle soit encore plus prévenante avec Dupré. Le préfet de l’Aude dit, je cite L’Indep : « Les maires ignorent souvent qu’ils peuvent être financés pour l’installation de caméras. Nous prévoyons d’affecter des emplois d’avenir pour le fonctionnement des caméras ».Qu’est-ce que tu en penses, camarade ? Des tunes pour avoir des caméras, c’est une aubaine ! Et en plus des emplois d’avenir. Parce que l’avenir est dans la surveillance, comme tu le sais. Et, quand tout le monde se surveillera, y aura plus de chômage. Fallait y penser.

****

Donc, à Limoux, les communistes-solfériniens s’engagent sur la liste du maire sortant.

Sur quelle base ? Qu’ont-ils négocié ? Quelles sont leurs exigences programmatiques ? A quel niveau ont-ils installé la barre au-delà de laquelle, ils diront : niet ? Jusqu’à quel point acceptent-ils de collaborer et de se compromettre ? Les questions de décentralisation, territorialité, ont-elles été abordées ? Prendront-ils en compte les positions de Dupré dans sa fonction de député ou, comme maintenant, jugeront-ils que cela n’a pas s’importance ? Que feront-ils lorsque Dupré votera le GMT ?

On le voit, bien des questions que sont en droit de se poser les citoyens et, à ce jour, une absence de réponse qui ne présage rien de bon.

Il n’y a pas si longtemps, souvenons nous, Marie-Ange Larruy apportait son soutien (3) à ses camarades, élues communistes au conseil municipal de Carcassonne, qui refusaient de repartir avec les socialos et communistes fréchistes au prétexte, je cite (4) : « C’est la répercussion locale de la politique nationale menée par le parti socialiste ». Qu’est-ce que tu faisais là camarade, dans le public, pour te dédire quelques mois plus tard ?

****

Finalement, ce qu’il faut retenir, c’est qu’après que le maire se soit assuré de leur concours pour tenter de se faire réélire moyennant la distribution d’un strapontin ici, d’une chaise pliante là, tout ça comme on distribue des carambars, après avoir servi de faire-valoir, les communistes-solfériniens joueront les potiches avec un savoir-faire peaufiné.

Camarade Larruy, et pour le coup camarade Castillo (Castelnaudary) dont je vais prochainement éplucher la déclaration de soutien à Maugard, je m’autorise à emprunter à Lénine, que vous devez connaître, ceci : « Quand il y a une volonté, il y a un chemin ».

  1. http://www.lindependant.fr/2013/10/19/trois-elus-s-abstiennent-sur-un-projet-de-securite,1802030.php
  2. http://www.lindependant.fr/2013/10/22/aude-les-cambriolages-en-baisse-mais-pas-partout,1803330.php
  3. http://www.ladepeche.fr/article/2013/06/28/1660629-carcassonne-ps-pc-c-est-la-rupture.html
  4. http://www.lindep.clients.sdv.fr/2013/06/17/municipales-le-pcf-ne-fera-pas-alliance-avec-perez-au-1er-tour,1765382.php

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nuria 25/10/2013 14:13

perdre son idéal pour un plat de lentilles frelatées; c'est lamentable;

Il Rève 24/10/2013 06:34

C'est Larruyne des principes fondamentaux du léninisme. Cependant que le principe comptable (nombre de voix PS PC autres) rejoint le principe comptable des sièges dans les conseils municipaux. Larruyne des volontés peut être, mais avec encore un pied sur le chemin municipal.

bernadette 24/10/2013 00:15

va faire un tour : blog de médiapart : http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-guinard
Pierre Laurent, notre Cheval de Troie. (Billet confidentiel aux Parisiens qui votent toujours PC) ainsi que l'article précédent

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche