Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 12:35

Certes la démarche n’est pas réjouissante. Cependant, nul besoin de s’alarmer de la plate allégeance de quelques communistes aux barons du Parti solférinien, ceci à l’occasion des élections municipales à Limoux, Castelnaudary ou ailleurs en France. Dans cette disposition de domestiques, ils ne représentent électoralement rien.

Cet acoquinement n’a d’autre but que de leur permettre de sauver leurs misérables strapontins, de faire gamelle des miettes tombées de la table. Pour parler clair, ces gens là ne sont pas là à adopter une politique dans l’intérêt de ceux qu’ils prétendent défendre mais ils sont seulement occupés à se servir. Par ici la soupe !

Cependant de tels comportements sont nuisibles. Ils ne donnent pas confiance à l’électorat en besoin d’alternance à gauche. Pas de quoi s’étonner alors que l’abstention prolifère quand ces succédanés de communistes sont à se renier en collant à une politique qu’ils prétendent dénoncer. Qu’ils le veuillent ou non, ils alimentent l’antienne : « tous pourris » qui conduit des électeurs, qui ne savent plus à qui se vouer, à voter FN ; aussi, qu’ils ne viennent pas, plus tard, ces charlots, déplorer la montée en puissance du FN après en avoir le lit.

Fort heureusement, à ces communistes de peu de chose s’opposent, démonstration est faite à Limoux, une majorité de communistes. Ils n’entendent pas que le Front de Gauche disparaisse du champ politique. http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/15/1731012-limoux-front-de-gauche-une-tribune-pour-les-elections.html.

Malgré tout, peu ou prou, le mal est fait. Et ce Parti, jadis si grand, s’effrite chaque jour davantage des errements de quelques laquais plus préoccupés de leur viatique que de l’intérêt du peuple dont ils se réclament. Ce qui m’amène, pour le bien de la gauche, à souscrire à la menace de Mélenchon qui déclare (en substance) : s’il advenait qu’un militant PG, dans une ville d’importance, se fourvoie avec le Parti solférinien, il serait séance tenante éjecté du PG. Voilà qui est clair ! Faire le ménage s’avère être une nécessité.

A Limoux, les élus municipaux communistes oublient que le maire cumule son mandat avec celui de député ; cumul qu’ils dénoncent pourtant en public (Ça fait bien !). Après avoir déclaré ne pas être informés de la mise en place de citoyens vigilants (ce qui en dit long sur le sérieux de leur travail d’élu ou sur l’estime que leur porte le premier magistrat), ils consentent toutefois à continuer à servir de paillasson. Que ce même maire, dans son rôle de député, cautionne au Parlement la politique de Hollande ne les gêne pas : ils font comme s’il n’y avait pas de lien entre la politique locale et la politique nationale (Un ange passe !).

A Castelnaudary, on ne peut pas dire que l’édile de la ville ait fait merveille. L’économie locale est en totale déconfiture, ainsi que les services publics. Le chômage est plus haut que partout ailleurs. Et pourtant ! Là encore, des communistes, préférant la vie de château et jouer les marionnettes, partent sur la liste de celui qui déclare être parmi les personnes « pas mécontentes de l’action globale du gouvernement de notre président François Hollande ». http://www.midilibre.fr/2013/04/26/le-maire-repond-a-l-ump,686045.php. Les chauriens apprécieront.

Après les communistes-fréchistes, voici donc, dans l’Aude, une nouvelle lignée de communistes qu’il faut bien désigner, pour les distinguer des vrais, sous le vocable : communistes-solfériniens. Ce n’est pas sur eux qu’il faut compter : ils sont passés à l’adversaire et cautionnent par leur mésalliance la politique d’un gouvernement qui ne cesse de renier ses engagements dans tous les domaines.

On ne peut s’empêcher de penser au propos de Marie-George Buffet qui appelait au soir du premier tour de Brignoles « à une mobilisation sans précédent sur les contenus d’une politique de gauche redonnant sens et efficacité à la politique dans la vie quotidienne de nos compatriotes » et indiquait que « c’était la raison d’être du Front de Gauche » et s’interrogeait ainsi : « Qu’est-il donc devenu ? ». Oui, que devient le Front de Gauche pour cette engeance ?

On lui répondra que le Front de Gauche n’est pas mort de l’existence de quelques renégats plus préoccupés de collaboration avec la social-démocratie et le capitalisme (un comble pour qui prétend être communiste) qu’à souhaiter une politique de gauche. On s’en passera donc ! D’autant qu’ils ne représentent rien, cela a été dit, sinon une nuisance passagère, toutefois malvenue. Seuls comptent les nombreux communistes qui sont à vouloir le Front de Gauche et sans lesquels, et lequel, rien ne se fera.

Seul compte également l’électorat car c’est lui qui fait l’élection. Et pour parler de l’électorat communiste, il sait que son intérêt n’est pas dans la compromission, l’aplatissement mais dans le ressaisissement à gauche.

Raison pour laquelle, il faut garder confiance. D’autant… que se dessinent, au moment même où les communistes-solfériniens vont à la mangeoire, des alliances avec le Front de Gauche. Ainsi à Carcassonne, comme dans d’autres villes en France, EELV (1) quittent le PS pour former une liste avec le Front de Gauche, ce qui ne semble pas être du goût des solfériniens départementaux qui commencent à s’inquiéter de leur avenir et démarchent le Front de Gauche (une première !) après l’avoir longtemps superbement ignoré.

Pour ne pas alourdir cet article voici le discours de clôture prononcé devant les délégués du PG à Clermont-Ferrand http://www.jean-luc-melenchon.fr/ qui élargit l’analyse au niveau européen.

(1)Annexe : http://www.itele.fr/chroniques/invite-politique-ferrari-tirs-croises/eva-joly-valls-a-flirte-trop-longtemps-avec-le-populisme-58969

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Il Rève 21/10/2013 06:28

Homme de gauche
Souviens toi de Brignoles.

Mouysset Christian 19/10/2013 14:07

Tout à fait d'accord avec cette analyse.
Bravo pour l'humour(involontaire???):"un ange passe" bien adapté,sans être insultant ,au cas de Marie Ange Larruy qui,à Limoux,continue avec Dupré qui a courageusement voté la réforme des retraites qui ne s'appliquera pas bien sûr à lui!!!

Présentation

  • : Exergue
  • Exergue
  • : réflexions sur l'actualité politique, sociale...et autres considérations
  • Contact

Recherche